Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
03/07/2009 - 21:25

L'UE convoque les ambassadeurs d'Iran

Les Etats membres de l'Union européenne ont convoqué de façon coordonnée les ambassadeurs d'Iran en Europe pour protester contre le maintien en détention de deux employés iraniens de la mission britannique à Téhéran.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Mais ils n'ont pas pris pour l'instant de mesure plus sévère comme, par exemple, le refus de visa à certains responsables iraniens.

"Il est clair que nous devons afficher notre solidarité, que nous sommes unis", a déclaré le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt, dont le pays vient de prendre la présidence de l'UE le 1er juillet, lors d'une conférence de presse à Stockholm avec Nicolas Sarkozy.

"La France a toujours été partisane de renforcer les sanctions de manière à ce que les dirigeants iraniens comprennent que la voie qu'ils ont choisie se terminera en impasse", a ajouté le président français. "Aux Anglais maintenant de nous dire ce dont ils ont besoin mais notre solidarité est totale", a-t-il dit.

A Téhéran, l'ayatollah Ahmad Jannati a laissé entendre que les employés iraniens de l'ambassade de Grande-Bretagne encore détenus à Téhéran seraient jugés pour leur implication présumée dans les troubles qui ont suivi la présidentielle du 12 juin.

"Dans ces événements, leur ambassade a maintenu une présence. Des individus ont été arrêtés et inévitablement ils seront jugés car ils ont fait des aveux", a déclaré lors de la prière du vendredi l'ayatollah Ahmad Jannati, qui préside le Conseil des gardiens.

A Londres, le Foreign Office s'est aussitôt dit "très inquiet" de ces déclarations et a dit chercher à obtenir des explications auprès des autorités iraniennes.

Les chefs de la diplomatie de l'UE avaient demandé la semaine dernière à l'Iran de relâcher rapidement les employés iraniens de l'ambassade de Grande-Bretagne ainsi qu'un journaliste grec, arrêtés en tant qu'instigateurs présumés de troubles.

Les autorités iraniennes ont annoncé cette semaine l'arrestation de neuf employés de l'ambassade mais une majorité d'entre eux ont été libérés depuis lors. Selon des responsables britanniques, deux personnes sont toujours en détention.

Les représentants des Vingt-Sept se sont accordés vendredi sur la convocation coordonnée des ambassadeurs d'Iran au cours d'une réunion à Bruxelles.

Ils ont défini une réponse graduée qui pourrait, à terme, aller jusqu'à des refus de visa pour des responsables iraniens et le rappel des ambassadeurs européens à Téhéran, en fonction de l'évolution de la situation.

"La première action immédiate est d'adresser un message fort de protestation contre la détention des employés locaux de l'ambassade de Grande-Bretagne et d'exiger leur libération immédiate. Les ambassadeurs iraniens dans les pays membres de l'UE ont été convoqués à ce titre", a expliqué un responsable de l'Union européenne à Bruxelles.

Les grandes manifestations consécutives à l'annonce du résultat officiel de la présidentielle du 12 juin, et de la réélection à un second mandat du président Mahmoud Ahmadinejad, ont été réprimées au fil des jours par la police et les milices chiites proches des conservateurs. Les autorités iraniennes affirment que les résultats n'ont en rien été truqués.


Source: Reuters via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo