Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Europe
02/03/2009 - 19:28

L'activité de l'industrie au plus bas dans la zone euro

L'activité du secteur manufacturier de la zone euro a continué de se détériorer en février, avec un recul de l'indice PMI de la société Markit de 0,9 point, à 33,5 points, selon les données définitives publiées ce lundi.



Dans sa première estimation le 20 février, l'enquête de Markit auprès des directeurs d'achats avait donné un indice à 33,6 points. Lire la suite l'article

C'est le plus bas niveau jamais enregistré en onze années et demie d'existence, souligne Markit, qui précise que la production manufacturière de la zone euro a reculé en février pour le neuvième mois consécutif.

En France, l'indice atteint également un plus bas record de 34,8 en février, après avoir légèrement rebondi en janvier. "Le fort recul des nouvelles commandes se poursuit, ce qui suggère un enracinement de l'extrême faiblesse de la demande, tandis que les entreprises se concentrent de nouveau sur la réduction de leurs stocks, tant des achats que des produits finis", relève John Kennedy, économiste à Markit Economics.

"L'enquête met en évidence des baisses record simultanées des prix des achats et des prix de vente, signalant un renforcement des tensions déflationnistes et confortant les arguments en faveur d'un nouvel assouplissement monétaire dans la zone euro", poursuit-il alors que le conseil des gouverneurs de la BCE tiendra ce jeudi sa réunion mensuelle de politique monétaire.

En Allemagne, l'indice s'est légèrement amélioré en février à 32,1, contre 32 en janvier, mois qui avait marqué la plus forte contraction de l'indice depuis le lancement de l'enquête en avril 1996.

Toutefois, l'indice allemand, en se maintenant sous la barre des 50, marque la poursuite de la contraction de l'activité pour le septième mois d'affilée, sous l'effet des suppressions d'emplois décidées par les employeurs face au tassement persistant de la demande.

En Italie, l'indice est tombé à 35, contre 36,1 en janvier et 35,4 attendu par les économistes. Ce nouveau recul, qui intervient après deux mois marqués par une légère remontée, tue dans l'œuf les espoirs d'une reprise progressive du secteur manufacturier italien. Il s'agit du douzième mois consécutif où l'indice est sous la barre des 50.

Même son de cloche en Grande-Bretagne, où le secteur manufacturier a supprimé des emplois et réduit sa production à un rythme record en février. L'indice d'activité Markit est tombé à 34,7, contre 35,8 en janvier, alors que le consensus ressortait à 35. Pour le dixième mois consécutif, il se maintient sous le seuil des 50.

Le sous-indice de l'emploi est par ailleurs tombé à 33,3 en février contre 34 le mois précédent. "Le marché du travail affiche une faiblesse exceptionnelle au cours de ce mois avec une enquête PMI conforme aux 30.000 emplois environ supprimés chaque mois", explique Rob Dobson, économiste à Markit.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK