Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Amériques
09/02/2009 - 15:33

L'administration Obama presse le Congrès de voter la relance

Washington- Les conseillers d'Obama ont exhorté hier les démocrates et les républicains du Congrès à mettre de côté leurs différends politiques et approuver dans la semaine le plan de relance de l'économie.



"S'il y a jamais eu un moment pour transcender la politique, c'est ce moment", a insisté le chef du Conseil économique national à la Maison blanche.

Alors que le président américain espère être en mesure de promulguer le texte d'ici le 16 février, de nouveaux affrontements sont attendus cette semaine au Capitole.

Avec le secours de quelques républicains, trois selon l'ex-adversaire d'Obama à la présidentielle, John McCain, les démocrates du Sénat devraient voter lundi la fin des débats sur un projet de 827 milliards de dollars et ouvrir la voie à l'adoption du texte demain.

Les négociateurs devront alors s'atteler à trouver un compromis entre le texte voté au Sénat et le plan de 819 milliards de dollars approuvé par la chambre des représentants sans les voix de l'opposition.

"Les négociations vont être difficiles, mais amusantes à suivre", a estimé un assistant républicain, en référence aux écarts sur l'ampleur du plan et les cibles des réductions d'impôt et des dépenses publiques.

Obama souhaite promulguer le texte d'ici lundi prochain et va s'attacher à présenter son plan de relance au public cette semaine. Il se rendra lundi dans l'Indiana et mardi en Floride dans ce but.

Républicains et démocrates ne parviennent pour l'heure pas à s'entendre en raison de leurs divergences idéologiques et assurent les uns comme les autres disposer du soutien de l'opinion.

Les premiers sont accusés d'avoir conduit le pays au chaos économique pendant les huit années de présidence de George Bush et de promouvoir des réductions massives d'impôt alors qu'elles n'ont pas permis de relancer l'économie, creusant de façon spectaculaire le déficit fédéral.

En retour, ils reprochent aux démocrates d'utiliser la crise pour financer leurs projets domestiques et mener le programme social gouvernemental sous couvert de créer des emplois.

"Si nous pouvons faire approuver ce plan, nous pourrons relancer (l'économie) et revenir sur le chemin de la croissance", a plaidé sur CBS Christina Romer, autre conseillère économique du président américain.

Interrogée sur l'éventualité d'un échec des discussions au Congrès, elle a prévenu: "Je crois que ce serait - le mot utilisé par le président a été catastrophique."

Afin de permettre au Congrès de se focaliser sur le plan de relance, l'administration Obama a reporté à demain l'annonce par le secrétaire au Trésor Timothy Geithner du plan de sauvetage des banques prévue lundi.

"Il existe un désir de nous concentrer maintenant sur le programme de relance de l'économie, qui est très très important", a justifié Summers.



Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo