Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
08/05/2009 - 15:18

L'aviation pakistanaise bombarde les taliban de la vallée de Swat

L'aviation pakistanaise a de nouveau bombardé ce vendredi des positions tenues par les taliban dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest du pays.



La veille, le Premier ministre, Yusuf Raza Gilani, avait jeté les bases d'une offensive d'envergure contre les islamistes en assignant à l'armée la mission d'éliminer tous les combattants rebelles de cette vallée située à 130 kilomètres au nord-ouest de la capitale, Islamabad.

"Nos hélicoptères d'attaque ont frappé aujourd'hui (vendredi) et détruit deux caches des insurgés à Kabal et nous disposons d'informations confirmées faisant état de dix à douze morts dans leurs rangs", a dit le commandant Nasir Khan, porte-parole de l'armée pour ce secteur.

Kabal se trouve à 17 km au nord-ouest de Mingora, la principale ville de la vallée. Des chasseurs et des hélicoptères d'attaque appuient la progression de troupes de fantassins dans d'autres secteurs de la vallée, haut lieu du militantisme islamiste armé.

"Afin de rétablir l'honneur et la dignité de notre patrie et de protéger notre peuple, les forces armées ont reçu l'ordre d'éliminer les insurgés et les terroristes", a annoncé le chef du gouvernement pakistanais lors d'une allocution télévisée.

Cette décision fait suite aux entretiens qu'a eus le président Asif Ali Zardari à Washington avec Barack Obama, qu'il a assuré mercredi de sa détermination à réduire l'influence d'Al Qaïda et de ses alliés au Pakistan.

Yusuf Raza Gilani n'a pas formellement annoncé le lancement d'une offensive, mais a répété qu'Islamabad ne fléchirait pas devant les terroristes.

Ce ton de fermeté, accompagné d'un renforcement des opérations militaires, suscite la satisfaction des Américains. Le secrétaire à la Défense, Robert Gates, a estimé que les taliban avaient trop présumé de leurs forces en attaquant la région de Buner, en plein Pakistan, et qu'ils s'étaient heurtés à une riposte vigoureuse de la part de l'armée pakistanaise.

Des milliers d'habitants de la vallée de Swat avaient profité jeudi de la levée temporaire du couvre-feu pour fuir les combats.

Depuis que les violences ont éclaté le mois dernier dans cette région, on estime que 38.000 personnes sont parties. Au total, la vallée de Swat abrite 1,6 million d'habitants. Les autorités estiment que la moitié pourraient s'enfuir de peur d'une aggravation des combats.

En février, le gouvernement et les islamistes avaient conclu un pacte prévoyant un retour au calme en échange de l'instauration de la charia, la loi islamique. Cet accord a volé en éclats ces dernières semaines, les taliban progressant à partir de la vallée de Swat pour s'implanter dans les districts voisins de Buner, Lower Dir ou encore Shangla.

Après être passée à l'offensive fin avril dans les districts de Buner et de Lower Dir, l'armée a lancé un assaut mercredi dernier contre les positions tenues par les taliban à Mingora, principale ville de la vallée de Swat.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK