Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
La Bourse en Direct
17/02/2009 - 17:48

La Bourse de Paris creuse ses pertes

Le secteur financier est sous pression. On attend en effet cette semaine la publication des résultats des banques françaises et de l'assureur Axa.



Par ailleurs, l'agence de notation Moody's a prévenu qu'elle pourrait abaisser les notes de certaines banques en raison de leur exposition à l'Europe de l'Est. C'est notamment le cas de Société Générale. Du coup, le titre chute de 9,34% à 22,80 euros. C'est la plus forte baisse du CAC.

BNP Paribas recule aussi, nettement, de 5,61% à 24,50 euros, Dexia de 4,26% à 2,20 euros, Crédit Agricole de 4,16% à 7,82 euros, et Axa de 2,54% à 11,11 euros.

Le secteur automobile reste aussi attaqué, alors que le marché est suspendu à la décision du gouvernement américain sur Chrysler et General Motors. Il doit décider aujourd'hui si les deux constructeurs sont assez viables pour continuer à recevoir l'aide de l'Etat. Du coup, à Paris, Renault abandonne 6,56% à 14,67 euros, et Michelin 6,74% à 28,49 euros.

Le repli est moins marqué pour Peugeot qui perd 1,77% à 13,87 euros.

Egalement en nette baisse, Saint-Gobain cède 5,58% à 27,08 euros. Le titre souffre d'un abaissement de recommandation de la part de Société Générale.

ArcelorMittal est aussi mal orienté. Le titre abandonne 5,44% à 18,75 euros. Selon le producteur australien Onesteel, les prix de l'acier devraient toucher un plus bas en 2009 alors que la production devrait baisse pour la première fois en dix ans.

Les investisseurs sont hésitants sur le titre L'Oréal, qui oscille ce matin entre le vert et le rouge. A la mi-journée, l'action affiche un léger repli de 0,47% à 52,60 euros. Le groupe de cosmétiques a publié lundi soir après la clôture des résultats 2008 légèrement inférieurs aux attentes. L'Oréal n'a pas donné de prévision chiffrée pour 2009 mais il affirme toutefois qu'il va réaliser une croissance supérieure à celle du marché.

Sanofi-Aventis pour sa part cède 0,99% à 45,96 euros. Le groupe pharmaceutique s'apprêterait à racheter le numéro un brésilien des génériques, Medley.

Quelques valeurs parviennent à se hisser dans le vert. Comme EDF qui progresse de 0,42% à 31,39 euros. Le titre reprend des couleurs après avoir nettement baissé hier.

On trouve des progressions plus importantes sur le reste du SRD. Steria, notamment, bondit de 2,09% à 9,89 euros. La SSII a annoncé une croissance organique de 0,9% en 2008 et s'attend à une marge opérationnelle supérieure à ses objectifs.

A l'inverse, Ciments français, dont la cotation suspendue hier a repris, décroche maintenant de 8,8% à 60,50 euros. Le marché sanctionne l'annonce d'un projet de fusion de Ciments Français avec sa maison-mère, l'italien Italcementi.

Haulotte abandonne également 5,56% à 3,40 euros. Le spécialiste de nacelles élévatrices a enregistré une baisse de 26,7% de son chiffre d'affaires en 2008 et a renoncé à faire des prévisions pour 2009 en raison du manque de visibilité.

Pour finir, comme d'habitude, un détour par les devises et les marchés pétroliers. Les cours du pétrole restent stables. Le baril de WTI s'échange contre 37,14 dollars. Le baril de Brent vaut 43,51 dollars.

Sur le marché des devises, l'euro poursuit sa baisse face au billet vert et passe sous 1,27 dollar: 1 euro vaut 1,2636 dollar.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK