Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

La Bourse en Direct
14/01/2009 - 15:18

La Bourse de Paris dans le rouge

Paris- La Bourse de Paris tombait nettement dans le rouge, ce mercredi en fin de matinée, le CAC 40 perdant 0,90%, plombé par les bancaires, dans un marché inquiet après une série de mauvaises nouvelles en zone euro.



A 12H16 (11H16 GMT), l'indice vedette lâchait 28,90 points à 3.168,99 points dans un volume d'échanges de 773 millions d'euros. Il avait terminé en nette baisse de 1,49% mardi.

Londres perdait 1,70%, Francfort 1,33% et l'Eurostoxx 50 1,18%.

En hausse à l'ouverture dans le sillage du léger rebond à Tokyo, la place parisienne a rapidement basculé dans le rouge, sous le poids de nouvelles désastreuses sur l'économie de la zone euro.

L'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) prévoit toujours une récession dans la zone euro au premier semestre et souligne que "les risques sont grands pour les perspectives de croissance", même si un scénario de déflation est peu probable.

L'OCDE table toujours sur une croissance de -0,6% en 2009 avant un rebond à 1,2% en 2010.

Le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, a estimé en outre mercredi que "le pire est à venir" pour l'économie de la zone euro, et qu'une "plus ample décélération" de la croissance est à attendre.

Par ailleurs, la production industrielle a encore reculé en novembre dans la zone euro, de 1,6% comparé à octobre et de 7,7% sur un an.

Côté entreprise, la première banque allemande Deutsche Bank s'attend à une perte nette de 3,9 milliards d'euros pour l'année 2008, selon des chiffres provisoires publiés mercredi.

Au quatrième trimestre, elle prévoit une perte nette de 4,8 milliards d'euros et de verser quand même un dividende limité à 0,50 euro par action pour 2008.

Cette annonce fait chuter la plupart des valeurs bancaires. BNP Paribas dégringole 6,09% à 31,92 euros, Crédit Agricole 4,18% à 8,36 euros, Natixis 3,58% à 1,32 euro et Société Générale 7,38% à 33,00 euros.

Michelin se maintient en hausse (+2,05% à 39,54 euros) soutenu par le relèvement de la recommandation sur son titre à "acheter", contre "vendre" auparavant, par la banque Société Générale.

GDF Suez résiste (+0,75% à 33,00 euros), après avoir annoncé l'émission d'obligations pour 4 milliards d'euros, soit "la plus importante émission obligataire d'un groupe industriel depuis 2004", selon le groupe.

Air France-KLM passe en territoire négatif (-0,50% à 10,05 euros) alors que le groupe est en contact avec le scandinave Scandinavian Airlines System (SAS) en vue de son éventuelle acquisition, indique mercredi le quotidien économique La Tribune, citant une source interne du groupe.

Vivendi prend 1,29% à 21,61 euros. Le groupe a placé "avec succès" un emprunt obligataire d'un milliard d'euros "pour optimiser la structure de sa dette et en accroître la maturité moyenne".

Thales flanche de 2,51% à 31,87 euros après le remplacement surprise du directeur général de la division aéronautique.

Les investisseurs attendent désormais aux Etats-Unis les prix à l'importation et les ventes de détail de décembre (13H30 GMT) et les stocks des entreprises de novembre (15H00 GMT).


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo