Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

La Bourse en Direct
01/04/2009 - 16:29

La Bourse de Paris dans le rouge

La Bourse de Paris repartait à la baisse ce mercredi à la mi-journée, le CAC 40 perdant 1,09%, après un rebond notable hier dans un marché peu dynamique et dans l'attente du G20 qui se tient demain jeudi.



A 12H19 (10H19 GMT), l'indice vedette perdait 30,47 points à 2.776,87 points, dans un volume d'échanges faible de 598 millions d'euros. Mardi, il avait rebondi de 3,24% à 2.807,34 points.

Les investisseurs se montraient particulièrement attentistes, avant la réunion du G20 qui se tient jeudi à Londres et qui doit s'atteler à la question de la régulation des marchés financiers.

Le marché attendait également la publication de nombreux indicateurs économiques dans l'après-midi et notamment les chiffres ADP sur l'emploi aux Etats-Unis dans le secteur privé de mars (12H15 GMT), les dépenses de construction et les promesses de ventes de logements de février et l'indice ISM d'activité dans l'industrie au mois de mars (14H00 GMT).

En zone euro, l'activité dans le secteur manufacturier, donnée mercredi matin, a connu une nouvelle contraction en mars, mais moins forte qu'en février. Le chômage a par ailleurs continué à augmenter.

Les valeurs bancaires qui s'étaient reprises mardi, souffraient. Société Générale, la plus affectée, reculait de 4,90% à 28,05 euros.

Le groupe français de matériaux de construction Lafarge perdait 4,81% à 32,26 euros. L'assemblée générale extraordinaire (AGE) des actionnaires a voté une résolution permettant de lancer une opération d'augmentation de capital de 1,5 milliard d'euros dont le prix de souscription est de 16,65 euros par action.

Les valeurs automobiles évoluaient en revanche à la hausse: Peugeot gagnait 2,77% à 14,63 et Renault 5,46% à 16,33 euros.

Le directeur général délégué de Renault, Patrick Pelata, a déclaré mercredi que le groupe allait "mieux" et qu'il était "arrivé au creux de la crise", en indiquant que les commandes en Europe se situaient actuellement au niveau de l'année dernière grâce aux primes à la casse.



Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo