Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
09/09/2009 - 16:29

La Corée du Nord prône l'amitié, le USA durcissent les sanctions

La Corée du Nord a célébré ce mercredi le 64e anniversaire de sa fondation en promettant d'oeuvrer à la paix et au dialogue international, bien que les Etats-Unis aient gelé la veille les avoirs de deux organisations nord-coréennes impliquées dans son programme nucléaire.



Renonçant à sa rhétorique musclée à l'égard Séoul et de Washington, le Premier ministre nord-coréen a ainsi promis "de promouvoir la solidarité entre les peuples de tous les pays épris d'indépendance, attachés aux idées d'émancipation, de paix et d'amitié", rapporte l'agence de presse KCNA.

Pyongyang, qui s'est vu infliger de nouvelles sanctions après son essai nucléaire de mai, a pris en août une série de mesures d'ouverture en direction de la communauté internationale, avant d'annoncer en septembre être parvenu au dernier stade de l'enrichissement d'uranium.

Selon Peter Beck, chercheur à l'université américaine de Stanford et spécialiste de la Corée du Nord, le régime communiste cherche ainsi à brouiller les pistes pour prendre l'ascendant sur les puissances régionales.

"En se montrant conciliant, le Nord essaye d'alléger la pression des sanctions. Il exprime en outre très clairement son intention de devenir une puissance nucléaire", ajoute-t-il.

Le maitrise de l'enrichissement d'uranium lui permettrait de produire du combustible utilisable à des fins militaires plus discrètement qu'à l'aide de la filière au plutonium.

Les entreprises dont Washington a gelé les avoirs mardi sont le Bureau général de l'énergie atomique, qui supervise une grande partie du programme nucléaire du Nord, et la Korea Tangun Trading Corporation, soupçonnée d'apporter un soutien à son programme balistique.

Les Etats-Unis ont en outre exhorté mardi la communauté internationale à mettre en oeuvre les nouvelles sanctions infligées à la Corée du Nord, faisant valoir qu'il s'agit du seul moyen de la ramener sur la voie du désarmement nucléaire.

Cet appel, lancé lors d'une réunion du Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), traduit la crainte de voir les pays voisins, surtout la Chine et la Corée du Sud, hésiter à appliquer ces sanctions avec rigueur, par crainte de provoquer un effondrement intérieur susceptibles d'entraîner un exode, voire d'un conflit armé.

La Chine, principal "allié" de la Corée du Nord, est peu disposée à accentuer des sanctions susceptibles de déstabiliser Pyongyang et de semer l'anarchie à sa frontière.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK