Sommaire


Sport
17/02/2009 - 18:06

La France délègue quatre représentants en 16es de finale

Paris- Recalés de la Ligue des champions, Bordeaux et Marseille poursuivront leur course sur la scène européenne mercredi et jeudi en 16èmes de finale aller de la Coupe de l'UEFA. Deux autres clubs français rescapés de la phase de poules, le Paris Saint-Germain et Saint-Etienne, seront aussi en lice.



Bordeaux, le PSG et Marseille recevront respectivement Galatasaray, Wolfsbrug et Twente et tenteront de se donner le maximum d'air en vue du match retour une semaine plus tard. De son côté, Saint-Etienne tentera de limiter les dégâts devant le public survolté du club grec de l'Olympiakos le Pirée.

Les "Verts" ouvriront le bal mercredi après-midi en Grèce avec pour objectif de demeurer invaincus dans la compétition. Toujours en mauvaise posture en Ligue 1 (17ème avec trois points d'avance sur le premier relégable), la formation stéphanoise retrouve l'Europe avec gourmandise cette saison après presque un quart de siècle d'absence et peut rêver de tutoyer les sommets car en cas de qualification elle affronterait le Milan AC ou le Werder Brême.

Mais la soirée s'annonce chaude au pied de l'Acropole où le leader du championnat grec voudra se donner une marge de sécurité avant de visiter le "Chaudron" stéphanois.

Avec Galatasaray, Bordeaux retrouve, mercredi soir, un adversaire dont il a déjà plusieurs fois croisé la route sur la scène continentale mais sans jamais perdre. La coupe de l'UEFA n'est certainement pas la priorité de Laurent Blanc, le technicien bordelais, mais la visite des Turcs pourrait relancer une formation girondine qui marque le pas en Ligue 1 et n'a plus gagné depuis trois matches.

"Se frotter à des équipes sur la scène européenne est toujours bénéfique. Ceci nous permet d'accumuler de l'expérience. Nous nous devons de gagner à domicile en ne prenant pas de but", commente le défenseur girondin Franck Jurietti.

Blanc gère un effectif qu'il juge émoussé et qui se trouvera par ailleurs handicapé par plusieurs absences. Mathieu Chalmé sera suspendu tandis que David Bellion et Marouane Chamakh sont incertains. En revanche, Yoann Gourcuff, laissé au repos le week-end dernier, sera disponible pour faire jouer son équipe dans le bon sens.

Le PSG a profité de la dernière journée de L1 pour éjecter Bordeaux de son fauteuil de dauphin de Lyon et sera en confiance à l'heure d'accueillir Wolfsburg, le 6e de la Bundesliga.

"Ce match de Coupe d'Europe sera différent d'une rencontre de championnat. C'est une autre compétition, mais il faudra la prendre avec la même envie, la même détermination et essayer de se qualifier pour le prochain tour", avance le Parisien Jérémy Clément, buteur le week-end contre Saint-Etienne (2-1).

Les Parisiens s'inspireront de leur dernière sortie européenne et de leur écrasant succès sur le club néerlandais de Twente (4-0) qui leur a ouvert de justesse les portes des 16èmes de finale.

La formation batave qui avait éliminé Rennes au premier tour va poursuivre son tour de France en se rendant à Marseille jeudi soir.

Les Marseillais viennent d'enchaîner deux succès en championnat ce qui a leur a permis de retrouver le podium (3e). Mais le FC Twente actuellement deuxième du championnat néerlandais est une équipe offensive qui a marqué dans tous ses matches européens cette saison excepté au Parc des Princes.

Marseille, qui manque souvent de rigueur défensive, devra donc se méfier de l'équipe entraînée par l'ancien sélectionneur anglais Steve McLaren.

"Au niveau engagement et enchaînement, Twente a une culture anglaise mais ils ont également un côté école hollandaise avec du jeu en deux touches de balle, de la possession du ballon et en essayant de passer sur les ailes", note Boudejwin Zenden, l'international néerlandais de l'OM qui a été placé deux ans sous les ordres de McLaren à Middlesbrough.



Source: Yahoo News

Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: