Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
France
08/12/2010 - 14:19

La France juge la dictature Pinochet à Paris et autres actus

La France juge la dictature Pinochet à Paris - Vigilance orange au verglas dans 20 départements - Menacé d'invalidation Jean-Paul Huchon promet des représailles - Avignon: un élève se pend dans sa chambre - Brice Hortefeux veut redresser la barre sur l'immigration - Accord à 620 millions pour refermer l'affaire Bettencourt - 20% des vols annulés mercredi à Roissy à cause de la neige - Vers moins d'écarts démographiques entre les régions françaises - Le PS veut une mission parlementaire sur le Mediator



La France juge la dictature Pinochet à Paris et autres actus
La France juge la dictature Pinochet à Paris
La France organise à partir de mercredi un procès historique des crimes imputés à la dictature d'Augusto Pinochet au Chili entre 1973 et 1990, à travers l'examen des disparitions de quatre Français. Quatorze Chiliens, presque tous militaires, comparaissent par défaut jusqu'au 17 décembre à la cour d'assises de Paris pour enlèvements et séquestrations avec actes de torture et de barbarie, des faits passibles de la réclusion à perpétuité. Certains des accusés ont déjà été condamnés dans leur pays pour d'autres faits et sont détenus ou assignés à résidence au Chili, mais c'est la première audience au monde abordant la nature du régime issu du coup d'Etat militaire du 11 septembre 1973, appuyé en sous-main par les Etats-Unis. La dictature a fait 3.197 morts et disparus, selon un rapport officiel remis au Chili en 1991. Le procès français, fait exceptionnel, sera filmé pour son intérêt historique. Le dossier porte sur la disparition le 11 septembre 1973 de Georges Klein, conseiller au cabinet du président socialiste Salvador Allende, renversé par la junte militaire conduite par Augusto Pinochet.  (Reuters)

Vigilance orange au verglas dans 20 départements
Vingt-cinq départements étaient mercredi en vigilance orange: Météo France signalait des risques de verglas de l'est des Pays-de-Loire à la Champagne, ainsi que des cours d'eau en crue en Lorraine et Franche-Comté. La neige prévue en région parisienne devrait perturber le trafic aérien. La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de réduire leurs programmes de vols de 20% à Roissy-Charles-de-Gaulle entre 7h et 17h. Sur la carte de Météo-France en vigueur jusqu'à jeudi matin, vingt départements sont placés en vigilance orange à la neige et au verglas: les huit de l'Ile-de-France, ainsi que le Maine-et-Loire, la Mayenne, la Sarthe, l'Orne, l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, le Loiret, l'Eure, l'Eure-et-Loir, l'Oise, l'Aisne et la Marne. (AP)

Menacé d'invalidation Jean-Paul Huchon promet des représailles
Le président socialiste de l'Ile-de-France Jean-Paul Huchon, dont l'élection est menacée d'invalidation, s'est dit mercredi victime d'une opération politique de l'UMP et a promis des représailles s'il perdait son mandat. Le "rapporteur public", un magistrat indépendant, a requis devant le Conseil d'Etat la semaine dernière l'annulation de sa réélection aux régionales en mars et une inéligibilité d'un an, en raison d'une campagne de promotion pour les transports financée sur fonds publics pendant la campagne et jugée politique. Jean-Paul Huchon a averti sur France info que le Parti socialiste demanderait l'annulation d'élections sur le même fondement contre ses adversaires si le Conseil d'Etat, qui doit statuer dans les prochains jours, venait à le priver de son mandat. "Nous ne sommes pas là pour prendre une claque et ne rien rendre", a dit l'élu socialiste. "Je suis attaqué par un recours déposé par l'UMP contre une élection que j'ai gagnée à 57%, avec 400.000 voix d'écart. La droite ne m'a pas battu dans les urnes, (...) et aujourd'hui on veut m'abattre à travers une procédure", a-t-il ajouté. (Reuters)

Avignon: un élève se pend dans sa chambre
Un élève a mis fin à ses jours en se pendant dans la chambre de son internat du lycée privé Saint Jean-Baptiste de la Salle, dans le centre d'Avignon, au cours de la nuit de lundi à mardi, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Il avait annoncé son "dernier jour" sur sa page Facebook. Agé de 18 ans, le jeune homme était absent aux cours. Il avait omis de remettre la clé de sa chambre au personnel de l'établissement, ce qui a incité ce dernier à effectuer des recherches. Son corps a été découvert mardi à 11h dans sa chambre individuelle. La victime était scolarisée en première STI (sciences et technologies industrielles). De source proche de l'enquête, on précise qu'il se serait pendu à l'aide d'un foulard sur une tringle à rideau. Il aurait en outre annoncé sa mort sur Facebook par cette phrase, rédigée en anglais: "C'est mon dernier jour". L'affaire a causé un vif émoi parmi les pensionnaires du lycée et le personnel enseignant. L'inspection académique du Vaucluse a dépêché au sein de l'établissement une cellule psychologique. (AP)

Brice Hortefeux veut redresser la barre sur l'immigration
L'objectif de reconduites à la frontière d'étrangers en situation illégale sera presque atteint en 2010, le chiffre de 25.500 ayant été enregistré depuis le début de l'année, affirme Brice Hortefeux. Dans une interview au Figaro, à paraître mercredi, le ministre de l'Intérieur reconnaît cependant que les demandes d'asile ont augmenté de 8% sur les dix premiers mois de l'année mais invoque une "forte pression à l'échelon européen". Eric Besson, qui avait en charge l'Immigration dans le précédent gouvernement de François Fillon, avait annoncé que l'objectif pour 2010 fixé par Nicolas Sarkozy était de 28.000 reconduites à la frontière. Le Journal du dimanche avait annoncé le week-end dernier que l'Elysée ne "tenait pas ses chiffres" et que le chef de l'Etat avait demandé à Brice Hortefeux de reprendre l'initiative sur le sujet. Selon l'hebdomadaire, les expulsions sont en réalité en baisse de 6% sur un an et le chiffre revendiqué par le gouvernement est dû en grande partie aux reconduites très controversées de Roms en Roumanie et en Bulgarie. (Reuters)

Accord à 620 millions pour refermer l'affaire Bettencourt
L'accord entre l'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt et sa fille permet à la milliardaire d'éviter le versement à sa mort de 620 millions d'euros au photographe François-Marie Banier mais ne met fin qu'à une partie de l'affaire. La milliardaire de 88 ans et sa fille unique, Françoise Meyers, ont créé la surprise en annonçant lundi la fin d'un conflit familial déclenché en 2007 et qui a pris ensuite des allures de scandale politique. L'artiste François-Marie Banier, par qui l'affaire a démarré, a accepté de renoncer aux 620 millions que lui promettaient deux contrats d'assurance-vie signés à son bénéfice par Liliane Bettencourt, 17e fortune mondiale. Un autre contrat à 28 millions était déjà résilié. Me Pierre Cornut-Gentille, avocat de l'artiste, a confirmé que François-Marie Banier n'avait restitué aucune donation. En revanche, le photographe s'est engagé à n'accepter aucun don à l'avenir et à renoncer aux contrats d'assurance-vie dont il affirme cependant avoir toujours ignoré le montant. (Reuters)

20% des vols annulés mercredi à Roissy à cause de la neige
Environ 20% des vols seront annulés mercredi à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, près de Paris, en raison des chutes de neige attendues en Ile-de-France, annonce la DGAC. Météo France prévoit des chutes de neige mercredi jusqu'en milieu d'après-midi. En conséquence, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de réduire 20% des programmes de vols à Roissy entre 07h00 et 17h00, indique-t-elle dans un communiqué. Les risques de neige et verglas persistant mercredi sur l'Ile-de-France et l'ouest du pays, Météo-France a placé 16 départements en vigilance orange jusqu'en milieu d'après-midi. (Reuters)

Vers moins d'écarts démographiques entre les régions françaises
Les différences d'évolution démographique d'une région française à l'autre devraient s'atténuer au fil des ans, estime l'Insee, qui anticipe une hausse d'un peu moins de 15% de la population totale d'ici 2040. Dans une étude publiée mardi, l'institut national de la statistique écrit que la population française atteindra 73 millions d'habitants au 1er janvier 2040, dont près de 71 millions en métropole, si les tendances démographiques actuelles se maintiennent. La croissance de la population devrait rester soutenue dans les régions méridionales, sur la façade atlantique et en Rhône-Alpes, alors que certaines régions du quart nord-est devraient connaître une évolution moins marquée. Champagne-Ardenne pourrait être la seule région du pays à subir une baisse de sa population entre 2007 et 2040 (de 2% sur la période selon le scénario central). En métropole, le Languedoc-Roussillon restera sans doute la région la plus attractive, avec un bond attendu de 28,5% de sa population sur la période étudiée, juste devant Midi-Pyrénées (+27,9%). Nord-Pas-de-Calais et Lorraine se situeraient parmi les régions les moins dynamiques, avec des hausses respectives attendues de 3,2% et 2,0% et pourraient même voir leur population diminuer après 2030, précise l'Insee. (Reuters)

Le PS veut une mission parlementaire sur le Mediator
Le groupe socialiste de l'Assemblée nationale a réclamé mardi la création d'une mission d'information parlementaire sur le médicament Mediator, qui serait à l'origine de nombreux décès. Marisol Touraine, vice-présidente du groupe PS, précise dans un communiqué avoir adressé mardi une lettre au président de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée, l'UMP Pierre Méhaignerie, pour demander la création de cette mission sur le "Mediator et ses conséquences en matière de pharmacovigilance". Xavier Bertrand avait annoncé le 1er décembre que le gouvernement français prendrait les mesures qui s'imposent sur la base d'un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) attendu le 15 janvier. Le ministre du Travail et de la Santé est prié de dire pourquoi il a fallu attendre 2009 pour voir retirer du marché un médicament accusé d'avoir provoqué 500 décès en France depuis sa commercialisation en 1976. Le Mediator, un médicament pour diabétiques en surpoids, était également prescrit comme coupe-faim par des médecins. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités





Ryma Mendy







Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Mercredi 31 Décembre 2014 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces