Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Régions
28/07/2009 - 17:42

La France pourrait passer au niveau d'alerte 6 à la rentrée

Le niveau d'alerte 6 à la grippe A pourrait être décrété en France à la rentrée de septembre, a déclaré mardi matin Roselyne Bachelot.



La France, où le niveau d'alerte est actuellement fixé à 5A, comptabilisait lundi soir 960 cas - confirmés et probables - de virus, outre-mer compris. Le premier cas avait été constaté le 1er mai. "Il est très probable que le début de l'automne verra une circulation beaucoup plus active du virus", a expliqué la ministre de la Santé sur France Inter. "Il y aura la rentrée scolaire avec les enfants dont le mode de vie est un facteur de propagation du virus donc il est probable que nous passerons au niveau 6 au niveau de la rentrée scolaire du mois de septembre, mais rien n'est encore certain", a-t-elle poursuivi. "Il nous faut regarder avec beaucoup de soin comment la grippe évolue, où nous en serons."

Le passage au niveau d'alerte 6 engendre la gratuité des médicaments antiviraux, délivrés sur ordonnance. Ce niveau "ouvre une boîte, les outils permettant d'accélérer certaines démarches administratives en termes d'organisation et de réquisition, permettant par exemple une fermeture centralisée de certains établissements", a-t-on expliqué au ministère de la Santé. Mi-juin, Roselyne Bachelot avait confirmé le maintien au niveau 5A, expliquant qu'il n'y avait "pas en France de circulation active du virus".

La ministre de la Santé a aussi indiqué mardi que la vaccination contre le virus "sera prise en charge par les systèmes de solidarité nationale". "Nous avons 94 millions de doses qui sont achetées ferme, nous avons calculé qu'à peu près les trois quarts de nos compatriotes souhaiteraient se faire vacciner, puisque nous ne sommes pas dans une stratégie de vaccination obligatoire pour l'instant", a-t-elle précisé. "Nous sommes en train de fixer les lieux, les personnels, nous ne restons pas évidemment les bras ballants sur cette...... lire la suite de l'article sur Lepoint.fr


Source: Le Point via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo