Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
07/01/2009 - 17:03

La Lettonie va réduire les salaires publics de 15 %

Si l'année 2009 doit être dure pour tout le monde, elle le sera peut-être plus encore en Lettonie, qui apparaît souvent comme le pays des records, pour le meilleur ou pour le pire. Ce pays est le deuxième de l'UE à recevoir une aide du FMI, après la Hongrie.



La Lettonie va réduire les salaires publics de 15 %
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Après des années de croissance exceptionnelle, allant de pair avec les salaires les plus bas de l'Union européenne (UE), la Lettonie a dû adopter, comme le montre sa lettre d'intention au Fonds monétaire international (FMI) rendue publique mardi 6 janvier, un plan très serré. L'une des mesures les plus spectaculaires est la réduction d'environ 15 % des rémunérations de tous les employés du secteur public, dès le 1er janvier.

Ce plan lui permettra de répondre aux exigences des bailleurs de fonds qui viennent de lui accorder un prêt de 7,5 milliards d'euros, dont 1,68 milliard du FMI qui lui sera versé en dix fois jusqu'en février 2011. La Lettonie remboursera, en principe, le prêt au FMI entre 2012 et 2013.

Dans son "Programme de stabilisation et de relance de la croissance de l'économie lettone", adopté par le Parlement letton en décembre, le gouvernement table sur un déficit budgétaire de 4,9 % du PIB, après une croissance moyenne de 9 % par an entre 2000 et 2007, le record de l'UE, alimentée par le secteur bancaire qui a pratiqué une très généreuse politique de prêts en faveur de la consommation privée et du marché de l'immobilier.

Selon les projections prises en compte dans le programme gouvernemental, la récession atteindrait 5 % du PIB, l'inflation 5,9 % et le chômage 10 %. Certains experts prévoient cependant une récession deux fois plus importante.

Outre les réductions de salaires, le gouvernement gèle les retraites afin de limiter ses dépenses budgétaires à 40 % du PIB. Depuis le début 2009, la TVA a été augmentée de 3 % pour atteindre 21 %, et la TVA réduite passe de 5 % à 10 %. Les produits pouvant bénéficier de la TVA réduite vont être moins nombreux. Les taxes sur le carburant, l'alcool, les boissons non alcoolisées et le café vont être augmentées. A compter de 2010, le gouvernement va introduire une taxe de 10 % des revenus du capital et augmenter la taxe foncière.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo