Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
22/06/2009 - 20:10

La bataille entre «Ino » et Baldé atterrit à l’Université

Les journées de l’intégration africaine dont la marraine est l’ex ministre d’état ministre de la fonction publique innocence Ntap N’diaye et organisées par les étudiants de l’université de Ziguinchor, se sont transformées en règlements de compte.



Une cérémonie prévue à 10heures a été reportée à plusieurs reprises dans la journée, car les autorités de l’université, dans un premier temps, s’étaient farouchement opposées à ce que les élèves portent des effigies de la marraine. Laquelle d’ailleurs, a connu des problèmes dès l’aéroport de Dakar où elle a été bloquée pour des histoires d’avion. Arrivée aux environs de 12heures à Ziguinchor, à bord d’un vol privé au moment où beaucoup personnes avaient fini par croire qu’elle avait reporté la visite, elle devait connaître d’autres mésaventures. Les autorités n’auraient pas été trop enthousiastes de sa venue, confie un délégué l’administration qui souligne par ailleurs, qu’on s’attendait à ce qu’elle se fît représenter par de seconds couteaux.

En vain. Innocence arrivera sur les lieux, mais cette fois, pour s’entendre dire qu’il n’est pas question que Mamadou DIEME, son représentant officiel, tienne un discours dans de l’université.
Papa BADJI, un des délégués en colère devait condamner « je n’arrive pas à comprendre pourquoi nos autorités s’opposent à la venue de notre marraine et pourquoi elles attendent, jusqu’à ce jour, pour nous imposer un niet. Il faut que ces gens tapis dans l’ombre, sachent que nous ne sommes pas les politiciens et que l’université, ce n’est pas un endroit où on doit faire de la politique. Depuis ce matin, nous constatons que des responsables du Parti Démocratique Sénégalais demandent à certains de nos camarades, de ne pas sortir de leurs chambres. Nous déplorons cette manière de faire de la politique. Notre administration doit avoir les mains liées dans cette affaire, alors qu’une administration doit être neutre. ».

Les partisans de la Ministre n’ont pas cherché de midi à quatorze heures, pour savoir qui pouvait bien être derrière cette pression sur l’administration. Pour Gérôme Ntap, ce n’est point quelqu’un d’autre que Baldé qui, en participant à l’avortement des manifestations, vise simplement à liquider politiquement Innocence, qui est pourtant une fille de la Casamance. Ce faisant, quand des étudiants décident librement de l’honorer comme marraine, il est honteux de chercher à contre carrer leur projet.
Dans tous les cas, des étudiants ont subi les conséquences de ce bras de faire qui oppose Baldé et Innocence. Un comportement qui a été dénoncé par plusieurs de leurs camarades venus de Bambey de St louis et Dakar et qui sont rentrés, sans cérémonie officielle



Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces