Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

La Bourse en Direct
26/03/2009 - 16:45

La bourse de New York suit son élan

Wall Street était en hausse ce jeudi matin, sur son élan de la veille, le marché choisissant d'ignorer des données économiques certes mauvaises, mais pas tout à fait autant qu'il ne le craignait: le Dow Jones gagnait 0,24% et le Nasdaq 1,24%



Vers 14H30 GMT, le Dow Jones Industrial Average prenait 18,32 points à 7.768,13 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 19,00 points à 1.547,95 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 quant à lui progressait de 0,39% (3,17 points) à 817,05 points.

Mercredi, Wall Street avait fini en hausse, après une séance en dents de scie, sur un marché tiraillé entre espoirs de reprise économique et inquiétudes devant le dérapage de la dette publique américaine. Le Dow Jones avait gagné 1,17% et le Nasdaq 0,82%.

La remontée des indices observée dans les dernières minutes de séance la veille se poursuivait jeudi matin.

"Les données économiques ne font pas trop de vagues, même si on peut dire qu'elles sont loin d'être bonnes (...) Le point le plus positif pour le marché, qui est dans une phase d'optimisme, c'est que les indicateurs ont été moins mauvais que l'on ne le craignait", a observé Patrick O'Hare.

Le marché semblait ainsi se satisfaire d'un recul du produit intérieur brut de 6,3% au quatrième trimestre 2008, en rythme annuel, dans la mesure où il tablait sur un chiffre encore plus mauvais de 6,6%.

Les investisseurs passaient également outre l'augmentation du nombre de nouveaux chômeurs inscrits aux Etats-Unis la semaine passée. En moyenne ajustée sur quatre semaines, chiffre considéré comme plus représentatif d'une tendance, le nombre de nouvelles inscriptions a en effet reculé pour la première fois après une série de dix semaines de hausse.

Les investisseurs ont pris note du projet de réforme de la régulation du système financier présenté par le Trésor, prévoyant de durcir les normes existantes et d'assujettir au contrôle des autorités un grand nombre d'entreprises ou de marchés qui y échappaient jusqu'ici.

Le secrétaire au Trésor Tim Geithner était entendu sur ce thème par le Congrès depuis 14H00 GMT.

Les valeurs financières étaient en difficulté. Citibank cédait 3,39%, Bank of America 2,99% et JPMorgan Chase 2,80%.

Les rumeurs selon lesquelles l'Etat serait prêt à recommander une augmentation des aides au secteur automobile soutenaient toutefois la confiance du marché, a souligné M. O'Hare.

General Motors grimpait de 9,36% à 3,27 dollars et Ford de 2,89% à 2,85 dollars.

Plusieurs publications de résultats d'entreprises sont ressorties supérieures aux attentes, dont celles du distributeur d'électronique grand public Best Buy (+13,78% à 38,07 dollars) et du fabricant de boissons sans alcool Dr Pepper (+7,54% à 16,68 dollars).

Le fabricant américain d'appareils de mesure pour l'industrie des semi-conducteurs Agilent (+5,20% à 16,79 dollars) a annoncé la suppression de 2.700 emplois, prolongeant une restructuration annoncée en décembre, pour aboutir au chiffre total de 3.800 suppressions de postes.

Le marché obligataire baissait. Le rendement du bon à 10 ans remontait à 2,781% contre 2,772% mercredi soir et celui à 30 ans à 3,734%, contre 3,717% la veille.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo