Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
10/08/2009 - 21:10

La crise de l’emploi nécessite un dialogue social permanent

La crise de l’emploi, consécutive à la crise financière, nécessite de la part des gouvernements, mais aussi des organisations d’employeurs et de travailleurs des actions concertées dan le cadre d’un dialogue social, a affirmé le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, de l’Emploi et des Organisations professionnelles.




De telles mesures devraient permettre de ’’maintenir, malgré les difficultés, le cap en matière de création d’emplois décents et en quantité suffisante’’, a souligné Habib Sy qui procédait, lundi à Dakar, à l’ouverture de la 7-ème session du Comité national de dialogue social (CNDS) axé sur le thème ’’Le dialogue social face à la crise socio-économique actuelle’’.

A ce propos, le ministre a rappelé la mise sur place par l’Organisation internationale du Travail (Oit), d’un comité sur la réponse à la crise avec un sommet organisé sur l’emploi en juin 2009.

Il est ressorti de cette rencontre, l’adoption d’un pacte mondial qui devrait permettre d’accélérer la reprise économique grâce à une série de mesures en réponse à la crise que les pays peuvent adapter à leur situation et à leurs besoins spécifiques, a relevé le ministre devant les membres du CNDS.

En outre, a ajouté le ministre d’Etat, le pacte encourage les mesures pour maintenir les travailleurs dans leur emploi, soutenir les entreprises et accélérer la création d’emplois et la reprise du marché du travail, en combinaison avec les systèmes de protection sociale.

Soulignant ’’l’ampleur et l’intensité de la crise financière mondiale sans précédent’’, Habib Sy a soutenu que cette situation oblige les autorités ’’à redoubler d’efforts pour atténuer ses impacts et renforcer la composante emploi dans nos stratégies à long terme de sorties de crise et de développement économique et social’’.

Selon M. Sy, ’’cela appelle de notre part une réflexion poussée’’ et il est ’’heureux de constater que le CNDS fait de ce combat le sien et s’engage dans la voie de recherche de solutions pour que nos entreprises puissent souffrir le moins possible des effets de la crise’’.

Par ailleurs, a noté le ministre, les stratégies de survie développées par les entreprises ne peuvent être viables sans un accompagnement efficace des pouvoirs publics mais aussi et surtout d’un système bancaire apte à répondre au mieux à leurs sollicitations.

Il s’est félicité de l’opportunité offerte par le CNDS, aux acteurs tripartites, à l’expertise scientifique nationale, aux partenaires techniques et à la société civile, d’échanger des résultats d’analyse et de perspectives dont les conclusions pourraient fournir des solutions de sortie de crise adaptées aux réalités du Sénégal et de la sous région.

Le CNDS a consacré sa session annuelle à la crise socio-économique afin de ‘’recréer avec la pleine participation de tous les acteurs concernés les conditions d’un dialogue social efficient sur les contraintes des secteurs essentiels porteurs de croissance et les perspectives de solutions consensuelles liées à la crise’’.

Il s’agit durant les trois jours de travaux de ’’faire une analyse spécifique sous ses différents formes et indiquer les ajustements à opérer pour une bonne relance de l’économie’’, selon les termes de référence mis à la disposition des participants.

Au terme de la rencontre prévue jusqu’à vendredi, des ’’réponses concertées, appropriées à la crise sont identifiées dans les différents secteurs de croissance’’, indique la même source.



Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces