Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
17/03/2009 - 19:50

La garde rapprochée sauve Wade

La visite du Président Wade hier,, à Fatick fera date. Dès son arrivée dans la capitale du Sine, fief de son ancien Premier Ministre Macky Sall, des jeunes se sont jetés sur le cortège présidentiel. C’est un garde-du-corps qui a sauvé le Président. On a frôlé le pire…



Et pourtant, le passage du chef de l’Etat à Niakhar, dans le Sine, avait donné des signes avant-coureurs de ce qu’allait être sa visite à Fatick.

Une situation tendue règne, ce lundi matin, peu avant l’arrivée du président Wade à Niakhar (département de Fatick). Des lycéens et collégiens de la localité affrontent, à coups de pierres, les jeunes de la «Coalition Sopi». Les élèves, garçons et filles, tous établissements confondus, portent des brassards rouges, circulent dans les artères de la Commune. Ils sont visibles, un peu partout, dans les rues. Les responsables et jeunes du Sopi 2009 de cette localité n’entendent pas laisser les jeunes de «Benno Siggil Sénégal» dicter leur loi.

C’est ainsi que les jeunes de la Coalition Sopi 2009 ont décidé, à leur tour, de bloquer le passage aux élèves qui veulent rencontrer "leur" président, pour lui exposer leurs problèmes. C’est là que se sont survenus les affrontements entre les deux camps. Même si des blessés n’ont pas été notés, les échanges de pierres sont très nourris. Et les forces de l’ordre sont sur les dents, elles qui doivent s’occuper de l’arrivée, dans moins de dix minutes du président Wade

A l’arrivée du président Wade à Fatick, les jeunes étaient surexcités. Le chef de l’Etat a failli être agressé par ces jeunes, armés. N’eut été l’intervention rapide de sa garde rapprochée, on aurait pu craindre le pire… Il fera cap sur a Gouvernance de Fatick, où il restera pendant plus d’heure, avant de pouvoir poursuivre ses périples à travers le pays, par la ville de Mbour. Il a pu, tout de même, recevoir des responsables libéraux dans les locaux de la Gouvernance.

Avant l’arrivée du président de la République dans la ville dont Macky Sall fut le Premier Magistrat, les Services de renseignements du ministère de l’Intérieur auraient pourtant informé la Présidence des menaces qui pèsaientnt sur cette visite.


Source:  Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces