Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
12/02/2009 - 15:12

La mère des octuplés se cache après des menaces de mort

Californie- La mère des octuplés californiens, vivant sans emploi et grâce à l'aide alimentaire, a été contrainte de se cacher avec ses six précédents enfants après avoir reçu des menaces de mort, a annoncé son porte-parole hier.



Nadya Suleman, 33 ans, avait donné naissance, le 26 janvier à Los Angeles, à huit enfants (six garçons et deux filles) après avoir subi un traitement de fertilité, bien qu'elle fut déjà mère de six enfants.

Objet de moquerie dans un premier temps, Suleman est devenue le sujet de nombreuses critiques quand il fut révélé qu'elle était divorcée, qu'elle vivait chez ses parents, qu'elle était sans emploi depuis plusieurs années, qu'elle recevait des pensions pour trois de ses enfants handicapés - dont l'un est autiste - et qu'elle bénéficiait d'environ 500 dollars par mois au titre de l'aide alimentaire.

La mère de famille avait donné tous ces détails dans une série d'entretiens réalisés par la chaîne NBC. Elle précisait toutefois ne "pas vivre en profitant de l'argent du contribuable" et affirmait que l'assistance dont elle bénéficiait actuellement était seulement temporaire.

Pour ne rien arranger, Suleman, qui a repris des études, est endettée à hauteur de 50.000 dollars après avoir contracté plusieurs prêts pour étudiant, sa seule source de revenus autres que ceux provenant du gouvernement.

Le Los Angeles Times a précisé que l'hôpital Kaiser Permanente où Suleman a accouché et où se trouvent encore ses huit enfants tente de se faire rembourser les soins de la jeune femme par Medi-Cal, la sécurité sociale de l'Etat de Californie dont bénéficient les plus pauvres.

Selon le journal, la facture s'élèverait à quelques centaines de milliers de dollars.

Suleman et ses six autres enfants, âgés de deux à sept ans, se sont réfugiés à une adresse tenue secrète, la famille ayant reçu une avalanche de coups de téléphone et de courriels hostiles, dont certains contenant des menaces de mort.

"La plupart des messages traduisaient simplement le mécontentement face à une personne qui profiterait du système", a expliqué le porte-parole. "Les messages d'hostilités ont largement dépassé en nombre les messages de sympathie."

Un site internet a été créé pour la nouvelle famille Suleman, faisant appel à des dons privés pour la soutenir financièrement.

Suleman pourrait revenir temporairement dans la maison de sa mère dans la banlieue de Los Angeles, mais la demeure ne compte que trois chambres, ce qui sera certainement insuffisant pour abriter 14 enfants.

Angela Suleman a estimé que la décision de sa fille d'avoir de nouveaux enfants était de "l'inconscience".


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK