Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
07/07/2009 - 15:05

La presse russe salue prudemment la relance entre les deux pays

Pas d''obamania' en vue pour le président américain lors de sa première visite sur le sol russe. Son arrivée, lundi 6 juillet, est passée relativement inaperçue dans les rues de Moscou. Les badauds étaient peu nombreux le long du parcours suivi par le cortège présidentiel, de l'aéroport de Vnoukovo au Kremlin. Aucun drapeau, aucune affiche pour saluer son passage.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
L'absence d''obamania' est illustrée par un sondage du Centre russe d'études de l'opinion publique (VtsIOM), selon lequel 36 % des personnes interrogées se disent 'indifférentes' à l'égard du président américain. Faut-il s'en inquiéter ? Pas selon Anton Orekh, de la radio Echos de Moscou, puisque 'nous [les Russes] avons grandi dans la confrontation avec l'Amérique; si cette indifférence se maintient, cela signifie que la guerre froide est terminée'.

La presse russe, elle, se réjouissait sobrement, mardi, de la reprise du dialogue entre Washington et Moscou, tout en estimant que les accords conclus sont à l'avantage des Américains. Les journaux évoquaient la rencontre entre Dmitri Medvedev et Barack Obama en rappelant l'épisode du bouton rouge 'de remise à zéro', offert à Genève, en mars, par la secrétaire d'Etat Hillary Clinton à son homologue russe Sergueï Lavrov, censé symboliser le nouveau départ des relations russo-américaines après une période diplomatique délicate.

'Ils ont appuyé sur le bouton', titre Vremia Novosteï, ajoutant que 'la rencontre, mardi, de Barack Obama avec Vladimir Poutine, les milieux d'affaires et l'opposition politique ne va pas compromettre cette relance'. 'Dmitri Medvedev et Barack Obama prennent en charge la relance des relations bilatérales, et de façon très active', note le quotidien, rappelant que treize groupes de travail ont été mis en place à l'occasion de la rencontre présidentielle de lundi, concernant 'la sécurité nucléaire jusqu'aux échanges éducatifs en passant par les relations commerciales'.... lire la suite de l'article sur Le Monde.fr


Source: Le Monde via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo