Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
France
27/10/2009 - 14:14

La thèse criminelle relancée dans l'affaire Boulin

De nouveaux témoignages censés accréditer la thèse de l'assassinat dans l'enquête sur la mort en 1979 de Robert Boulin, ministre du Travail du président Valéry Giscard d'Estaing, ont été publiés mardi.



France Inter a diffusé ces témoignages à l'approche du trentième anniversaire de l'affaire et l'avocat de la fille de l'ancien ministre, Me Olivier Morice, a annoncé qu'il allait déposer une nouvelle demande pour rouvrir le dossier.

Une précédente demande a déjà été rejetée en octobre 2007, le parquet général de Paris estimant qu'aucune déposition ne venait contredire les éléments à l'appui de la thèse du suicide.

Robert Boulin avait été retrouvé noyé dans une faible profondeur d'eau d'un étang de la forêt de Rambouillet le 30 octobre 1979, à Saint-Léger-en-Yvelines. Il avait absorbé une très forte quantité de barbituriques.

L'enquête initiale, menée en l'absence de plainte de la famille, avait conclu au suicide. Après le dépôt d'une plainte, une information judiciaire menée entre 1983 et 1992 avait abouti à un non-lieu, confirmé en appel.

La justice a conclu que le ministre avait cédé à un accès de désespoir en raison de sa possible mise en cause dans un scandale immobilier à Ramatuelle (Var).

Il avait posté personnellement le 29 octobre 1979 huit lettres expliquant son geste à la police, à des avocats, à des médias et à différentes personnalités.

Parmi les nouveaux témoins évoqués par France Inter, un ancien assistant des médecins légistes qui dit avoir participé à l'autopsie de Robert Boulin en 1983 dit avoir vu trace d'un coup derrière le crâne du ministre et une trace de lien au poignet.

L'ex-secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères gaulliste Jean Charbonnel parle de confidences d'Alexandre Sanguinetti, figure du gaullisme, évoquant l'assassinat de Robert Boulin.

Un ex-policier affirme que son oncle - qui est mort aujourd'hui - lui avait dit avoir assisté à l'assassinat de Robert Boulin.

Fabienne Boulin estime que son père a été assassiné après une conspiration politique fomentée au sein du RPR et impliquant le SAC, service d'ordre du parti gaulliste. Robert Boulin était à l'époque des faits pressenti pour Matignon.

La théorie de l'assassinat, très ancienne, a toujours été combattue par de nombreuses personnes, pas seulement à droite. Robert Badinter, premier avocat de la famille Boulin et ancien ministre socialiste de la Justice, a toujours dit croire au suicide.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate








1.Posté par Jean-Charles Duboc le 03/11/2009 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L’assassinat de Robert Boulin est le « crime fondateur » du totalitarisme mafieux qu’est devenue la Vème république sous François Mitterrand et Jacques Chirac :

http://euroclippers.typepad.fr/alerte...


Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK