Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
06/03/2009 - 14:37

Lahore- La police pakistanaise progresse dans l'enquête

islamisai- La police pakistanaise annonce que des avancées ont été enregistrées dans l'enquête sur l'attentat contre l'équipe de cricket du Sri Lanka qui a coûté la vie à sept personnes mardi.



Une douzaine d'hommes armés avaient attaqué le bus de l'équipe sri-lankaise au moment où elle se rendait sous escorte policière au stade de Lahore pour y disputer un match.

"Nous continuons de progresser et nous ferons connaître très prochainement les éléments que nous avons découverts, mais pour le moment tout commentaire ou révélation pourrait compromettre nos efforts", a expliqué un policier participant à l'enquête.

Selon la presse locale, les enquêteurs ont exclu la piste impliquant des agents indiens ou des rebelles de la minorité tamoule au Sri Lanka.

Les autorités pakistanaises avaient annoncé jeudi avoir identifié l'ensemble des auteurs de la spectaculaire attaque de Lahore.

"Nous avons identifié les gens qui ont fait cette opération. Nous avons procédé à des arrestations, nous les pourchassons, nous avons effectué des interpellations", avait déclaré le gouverneur de la province de Lahore, Salman Taseer.

La police pakistanaise a publié jeudi les portraits-robots de quatre des 12 auteurs présumés de l'attaque. Ces portraits, établis à partir des témoignages d'un automobiliste et d'un conducteur de pousse-pousse, ont été remis à la presse.

La police, qui a effectué de nombreuses arrestations depuis mardi, a précisé que les suspects avaient "entre 25 et 30 ans".

L'embuscade tendue en plein jour au car de l'équipe a fait sept morts, tous pakistanais. Six joueurs de l'équipe et deux membres de l'encadrement ont également été blessés.

Trois arbitres, australiens et britannique, du match qui devait avoir lieu avant que ne survienne l'attaque se sont plaints d'avoir été abandonnés pendant près d'une heure par les forces de sécurité au beau milieu de la fusillade.

Le gouvernement de la province du Pendjab, dont Lahore est la capitale, a offert une prime de 125.000 dollars pour toute information sur les assaillants, qui ont disparu après l'attaque.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK

Petites annonces