Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
26/03/2009 - 15:17

Lait contaminé : peines confirmées contre cinq personnes

Un tribunal chinois a confirmé ce jeudi les condamnations prononcées contre cinq personnes reconnues coupables d'implication dans le scandale du lait contaminé à la mélamine, qui s'est soldé par la mort de six bébés et l'intoxication de quelque 300.000 autres enfants l'an dernier.



Les juges de la Haute cour du peuple de la province du Hebei ont rejeté l'appel interjeté par Tian Wenhua contre sa condamnation à la réclusion à perpétuité. Cette femme de 66 ans dirigeait l'ancien géant laitier Sanlu, au cœur de l'affaire. Il s'agissait de la plus haute personnalité accusée dans ce scandale relatif à la sécurité alimentaire.

Le tribunal a également confirmé les condamnations à la peine de mort prononcées à l'encontre de Zhang Yujun, exploitant agricole, et de Gao Junjie, a annoncé la télévision d'Etat dans la soirée. Tous deux avaient été reconnus coupables d'avoir produit et vendu de "la poudre de protéine" contenant de la mélamine.

Un peu plus tôt dans la journée, le tribunal avait confirmé les peines infligées à deux frères accusés d'avoir fabriqué des produits laitiers toxiques. Geng Jinping, qui dirigeait un centre de production laitière, a été condamné à la peine capitale pour avoir vendu du lait contaminé à Sanlu. Son frère, Genz Jinzhu, chauffeur dans le centre, a lui écopé de huit ans d'emprisonnement.

Les exécutions doivent désormais être approuvées par la Cour suprême du peuple.

Les peines sévères montrent la résolution des autorités de s'attaquer aux problèmes de sécurité alimentaire et leur hâte à tourner la page de l'embarrassant scandale, révélé en septembre dernier.

Cette semaine, un tribunal du nord de la Chine a accepté le dépôt d'une plainte contre Sanlu dans l'affaire du lait coupé avec de la mélamine, substance chimique industrielle susceptible de provoquer des calculs et autres problèmes rénaux, selon un média officiel.

L'agence officielle Chine nouvelle a par ailleurs rapporté jeudi que la commission de discipline du Parti communiste avait sanctionné 14 hauts responsables locaux à Hebei en lien avec le scandale.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK