Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
14/04/2009 - 15:30

Le Conseil de sécurité condamne le tir nord-coréen

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté à l'unanimité une déclaration qui condamne le tir de fusée auquel a procédé la Corée du Nord le 5 avril et demande l'application de sanctions existantes.



La déclaration présentée par les Etats-Unis, après le compromis trouvé samedi sur son contenu par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et le Japon, ordonne à la Commission des sanctions des Nations unies de commencer la mise en oeuvre de sanctions financières et d'un embargo sur les importations et les exportations d'armes prévus dans la résolution 1718 de 2006.

Dans sa déclaration, le conseil de 15 membres affirme que le régime communiste a "contrevenu" à la résolution 1718 qui lui interdit tout essai de missile ou essai nucléaire.

Bien que Pyongyang ait présenté son tir de fusée comme un lancement de satellite, les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon soupçonnent la Corée du Nord d'avoir dissimulé un essai de missile longue-portée.

Le Japon souhaitait une déclaration affirmant que Pyongyang avait agi en "violation" de la résolution 1718, mais la Chine et la Russie, qui disposent d'un droit de veto au Conseil de sécurité, s'y sont opposées.

La Chine a souhaité que le Conseil adopte plutôt une déclaration "prudente et proportionnelle" de son président, à savoir une déclaration officielle du Conseil, faite par le président. Ces déclarations doivent être adoptées à l'unanimité mais elles sont considérées généralement comme ayant une portée plus faible que les résolutions.

Certains analystes ont mis en question le caractère contraignant des déclarations officielles du Conseil de sécurité mais les délégations américaine, britannique et française affirment que toutes les décisions du Conseil de sécurité sont contraignantes, quelle que soit la manière dont elles sont émises.

La déclaration réclame aussi que Pyongyang reprenne les discussions à six sur le démantèlement de son programme nucléaire et s'abstienne de tout nouveau lancement. Le groupe des Six comprend les deux Corées, la Chine, le Japon, la Russie et les Etats-Unis.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK

Petites annonces