Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
17/12/2010 - 17:07

Le Japon entend parer à la menace chinoise et nord-coréenne et actus Asie

Le Japon entend parer à la menace chinoise et nord-coréenne - Wen Jiabao veut rassurer le Pakistan après avoir charmé l'Inde - Les taliban dénoncent une propagande US sur l'Afghanistan - Un Japonais attaque des élèves avec un couteau: 13 blessés - L'Inde accuse toujours le Pakistan dans les attentats de Bombay - Les 22 occupants d'un avion retrouvés morts au Népal - Quatorze civils tués par une bombe dans l'Ouest afghan -



Le Japon entend parer à la menace chinoise et nord-coréenne et actus Asie
Le Japon entend parer à la menace chinoise et nord-coréenne
Les autorités japonaises ont présenté vendredi leur nouvelle doctrine militaire, qui vise à une plus grande flexibilité et, enterrant définitivement la guerre froide, identifie comme nouvelles menaces le renforcement de l'armée chinoise et les ambitions nucléaires nord-coréennes. Les "directives du programme de défense nationale" approuvées par le gouvernement de Naoto Kan ne vont pas jusqu'à assouplir l'interdiction d'exporter des armes - ce à quoi s'opposait un petit parti pacifiste dont Kan a besoin du soutien pour faire adopter ses projets de loi au parlement. Il s'agit de la première actualisation de la doctrine militaire nippone depuis six ans, et aussi de la première depuis l'arrivée au pouvoir du Parti démocrate (PDJ), en 2009. En vertu des directives, le Japon va consacrer l'équivalent de 280 milliards de dollars à ses dépenses militaires pendant les cinq années à venir, à partir d'avril prochain, soit une baisse de 3% par rapport à la période de cinq ans échue en mars 2010, en raison des contraintes imposées par une dette publique représentant le double du PIB. (Reuters)

Wen Jiabao veut rassurer le Pakistan après avoir charmé l'Inde
Le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, est arrivé vendredi au Pakistan, où, au-delà de la signature prévue de nombreux contrats, il va s'efforcer de rassurer ce pays allié de la Chine après deux jours passés en Inde. Wen Jiabao, qui prévoit de passer exactement autant de temps à Islamabad qu'à New Delhi, devrait ainsi affirmer à ses interlocuteurs que le rapprochement entre la Chine et l'Inde ne se fait pas au détriment du Pakistan. "Les deux pays vont utiliser cette visite pour réaffirmer leur partenariat", a déclaré Zhang Li, professeur de relations internationales à l'Institut d'études sur l'Asie du Sud au sein de l'Université chinoise du Sichuan. L'Inde et le Pakistan sont deux rivaux régionaux tous deux dotés de l'arme atomique et l'alliance militaire et économique entre la Chine et le Pakistan irrite New Delhi.
Wen Jiabao vient d'effectuer une offensive de charme en Inde, où il a signé des contrats pour une valeur totale de plus de 16 milliards de dollars tout en promettant un soutien diplomatique à certaines aspirations indiennes au sein des Nations unies. Le Pakistan devrait obtenir encore davantage. A l'occasion de la visite du Premier ministre chinois, les deux parties devraient signer 14 accords dans les domaines du commerce, de la santé, de l'éducation, de l'agriculture, de l'énergie et des infrastructures pour une valeur comprise entre 10 et 14 milliards de dollars, a dit un responsable gouvernemental. (Reuters)

Les taliban dénoncent une propagande US sur l'Afghanistan
Les taliban ont qualifié vendredi le rapport de la Maison blanche sur la stratégie américaine en Afghanistan de propagande destinée à créer "un espoir sans fondement".  Sur la base de ce rapport publié jeudi, le président américain Barack Obama a estimé que les Etats-Unis étaient sur la bonne voie pour commencer à retirer leurs soldats du pays à partir de juillet 2011, comme prévu, et commencer à transférer une partie des missions de sécurité aux forces afghanes. La présidence américaine note notamment que la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan enregistre des progrès dans sa guerre contre les taliban et Al Qaïda mais admet que de nombreux obstacles demeurent, notamment la corruption et la faiblesse du gouvernement de Kaboul. "Ce rapport est destiné à créer un espoir sans fondement parmi les peuples", écrit Zabihullah Mujahid, porte-parole des taliban, dans un courriel. "Ce rapport évoque des succès dans certains secteurs non précisés mais il est évident pour tout le monde que les pertes des Américains augmentent", poursuit-il, ajoutant que les taliban combattront jusqu'au départ de toutes les forces étrangères d'Afghanistan. (Reuters)

Un Japonais attaque des élèves avec un couteau: 13 blessés
Un Japonais sans emploi, armé d'un couteau, a attaqué vendredi des élèves et des passagers attendant leur bus devant une gare, a annoncé la police. Il a blessé 13 personnes. Agé de 27 ans, Yuta Saito a été interpellé pour tentative de meurtre après avoir été maîtrisé par des habitants à l'extérieur de la gare Toride dans la préfecture de Ibaraki, à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Tokyo, a précisé un porte-parole de la police locale Masaru Morita. "Je voulais mettre fin à ma vie. C'est vrai que j'ai blessé des gens au hasard avec un couteau de cuisine", a déclaré Yuta Saito à la police, selon l'agence de presse Kyodo. Onze des blessés étaient des collégiens et des lycéens, a ajouté le porte-parole des pompiers Shireka Iyoka. Une des victimes souffre de blessures qui nécessitent plusieurs semaines d'hospitalisation, alors que les autres n'ont été que légèrement blessés. (AP)

L'Inde accuse toujours le Pakistan dans les attentats de Bombay
L'Inde reste persuadée que les services de sécurité pakistanais ont joué un rôle dans les attentats commis en 2008 à Bombay par des extrémistes musulmans provenant du Pakistan, montrent des télégrammes diplomatiques américains obtenus par WikiLeaks et publiés vendredi par The Guardian. D'après un câble diplomatique datant de janvier 2009, Shiv Shankar Menon, alors responsable de la diplomatie indienne, a vivement réagi lors d'une rencontre avec Richard Boucher, secrétaire d'Etat adjoint américain pour l'Asie du Sud, lorsque ce dernier a déclaré que les Etats-Unis n'étaient pas encore certains de l'implication directe des services pakistanais dans ces attentats, commis par l'organisation Lashkar-e-Taiba. "Ne nous insultons pas en racontant que l'armée pakistanaise n'est pas impliquée", a dit le diplomate indien. "L'armée pakistanaise a versé des salaires au Lashkar-e-Taiba et elle a soutenu cette organisation. Tant que ces liens ne seront pas rompus, l'Inde continuera à considérer les services de sécurité pakistanais comme des complices des attentats de Bombay", a-t-il poursuivi. Soit ils n'ont pas eu la volonté de prendre des mesures, soit ils en ont été incapables, soit les deux, mais quand on regarde les faits, ils sont impliqués. D'après un autre télégramme diplomatique américain, les autorités indiennes accusent en outre le Pakistan de laxisme à l'égard des responsables présumés de ces attentats, qui ont fait 166 morts. (Reuters)

Les 22 occupants d'un avion retrouvés morts au Népal
L'épave de l'avion Twin Otter porté disparu mercredi dans l'est du Népal a été retrouvée au pied de l'Himalaya et ses 22 occupants ont péri dans l'accident, a confirmé jeudi un responsable népalais. Le contact avec l'appareil de la compagnie Tara Air, qui effectuait un vol entre Lamidanda et la capitale Katmandou, avait été perdu après son décollage mercredi et il est vraisemblable qu'il s'est écrasé contre une montagne. "L'avion a heurté la montagne et s'est disloqué. Il n'y a pas de survivants", a déclaré un responsable aéroportuaire à Katmandou. Les passagers étaient des pèlerins revenant d'un sanctuaire situé à Lamidanda, à 162 km à l'est de Katmandou. Il y avait à bord un étranger - un Tibétain détenteur d'un passeport américain -, 18 personnes venues du Bouthan, ainsi que les trois membres d'équipage népalais, a précisé un responsable népalais. (Reuters)

Quatorze civils tués par une bombe dans l'Ouest afghan
Quatorze civils afghans ont été tués jeudi dans l'explosion d'une bombe au passage de leur minibus dans l'ouest de l'Afghanistan, a annoncé un porte-parole du gouverneur de la province d'Hérat. "Les forces militaires ont atteint la zone et disent que l'on dénombre 14 morts et quatre blessés", a déclaré à Reuters Shafiq Behroozyan, porte-parole du gouverneur de la province. La bombe a frappé un minibus assurant le transport de civils dans le district de Kesh-e Kohna, près de la frontière avec le Turkménistan. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités


Ryma Mendy






Ryma Mendy

Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Mercredi 31 Décembre 2014 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France





Partageons sur FacebooK