Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Régions
22/08/2009 - 13:48

Le Maire s'engage dans la bataille des régionales

Quand Bruno Le Maire a annoncé tout de go aux producteurs de fruits et légumes qu'ils devaient 500 millions d'euros à l'État , début août, certains de ses petits camarades du gouvernement ont crié à la «gaffe».



Aujourd'hui, force leur est de constater que le ministre a réussi à maintenir le dialogue avec la profession et à obtenir un délai de Bruxelles. Sa gestion de la crise lui a valu les félicitations de Nicolas Sarkozy. De quoi aviver encore les jalousies que provoque l'ascension éclair de ce «quadra» villepiniste.  

Si la fermeté de Le Maire lui a réussi, c'est parce qu'il a pris la peine d'étudier à fond une question que ses prédécesseurs avaient glissée sous le tapis. L'ancien directeur de cabinet de Dominique de Villepin est d'abord un bosseur. «Je suis sidéré par sa disponibilité, sa proximité et sa connaissance des dossiers de la région.» Alfred Trassy-Paillogues, le secrétaire général de l'UMP en Seine-Maritime, l'un des deux départements de la Région Haute-Normandie, est ravi.

Depuis que Le Maire s'est engagé dans le combat pour les régionales, le député du coeur du pays de Caux est à l'ouvrage pour mettre en ordre de bataille la machine UMP au service du ministre candidat. Avec un objectif : ne pas réitérer l'épisode de 2004, quand la droite, désunie, avait perdu la Région.

Dès qu'il avait fait connaître ses intentions régionales , Bruno Le Maire avait marqué sa détermination à trouver un accord avec le patron du Nouveau Centre, Hervé Morin, son collègue du gouvernement et élu de la Région. Y aller ensemble ou non ? La décision sera prise à la rentrée. Mais d'ores et déjà, la sénatrice centriste Catherine Morin-Desailly, élue de Rouen et désignée comme chef de file par la fédération de Seine-Maritime, explique qu'elle va «s'attacher à ce que le centre ait toute sa place». En cas d'accord d'union au premier tour, elle pourrait d'ailleurs conduire la liste en Seine-Maritime. «C'est effectivement l'une des hypothèses», confirme Trassy-Pa... lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Source: Le Figaro via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK