Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
14/07/2009 - 17:30

Le Sénat entame l'audition de Sonia Sotomayor

La Commission judiciaire du Sénat américain a commencé hier à auditionner Sonia Sotomayor, nommée en mai dernier juge à la Cour suprême par le président Barack Obama. Si cette nomination est confirmée par le Sénat, la magistrate new-yorkaise de 55 ans deviendra le premier juge hispanique de la plus haute instance judiciaire américaine.



Sonia Sotomayor doit succéder au juge David Souter qui a pris sa retraite. Elle deviendrait alors la deuxième femme de la cour suprême actuelle aux côtés de Ruth Bader Ginsburg.

Les sénateurs, dont les auditions doivent durer plusieurs jours, devront déterminer si Sonia Sotomayor est apte à occuper un poste crucial: créée en 1789, la Cour suprême des Etats-Unis possède une double compétence en étant à la fois la plus haute instance judiciaire du pays et le dernier interprète en matière de constitutionnalité des lois et des décisions du président américain. Elle joue un rôle-clé en statuant sur de grands débats de société comme le droit à l'avortement, la peine de mort ou le port d'armes.

Prenant la parole pour la première fois devant la commission, la magistrate new-yorkaise s'est engagée à servir "l'intérêt le plus grand d'une justice impartiale". "Mes expériences personnelle et professionnelle m'aident à écouter et à comprendre, et c'est le droit qui dicte le résultat dans chaque affaire", a-t-elle déclaré.

"La progression de ma vie a été uniquement américaine", a également souligné Sonia Sotomayor, retraçant son parcours d'enfant de parents porto-ricains ayant emménagé à New York pendant la Deuxième guerre mondiale.

Lors de ses longues audiences télévisées, Sonia Sotomayor devra répondre à un interrogatoire serré, passant en revue son expérience, son passé ou son éthique. Selon les observateurs, la confirmation de la magistrate ne devrait pas présenter de difficultés. Les démocrates, majoritaires au Sénat, peuvent empêcher les républicains de bloquer sa nomination.

Barack Obama, en annonçant en mai sa nomination, a souligné que Sonia Sotomayor possédait plus d'expérience en tant que magistrate qu'aucun de ses futurs collègues au moment de leur nomination. Le président a ajouté que cette juge de cour d'appel fédérale avait gagné "le respect de ses collègues du siège", l'admiration des avocats qui ont plaidé devant sa cour et "l'adoration de ses greffiers".

Le sénateur républicain Jeff Sessions a déclaré en ouverture des débats lundi qu'il ne voterait pas pour Mme Sotomayor, la jugeant partiale.

Son collègue républicain Lindsey Graham a estimé au contraire que "sauf un gigantesque faux pas" Sonia Sotomayor sera confirmée. "Et je ne pense pas que vous ferez de faux pas", lui a-t-il dit. Le sénateur démocrate Patrick Leahy, président de la Commission judiciaire de la haute assemblée, a de son côté salué une "femme extraordinaire".

La Cour suprême est composée de neuf membres, huit juges et un président (chief of Justice), qui sont nommés à vie par le président des Etats-Unis, avec l'accord du Sénat. Ils peuvent être destitués après jugement par le Congrès selon la même procédure d'"impeachment" qui s'applique au président des Etats-Unis, ce qui n'est jamais arrivé à aucun juge de la Cour suprême. En revanche, les juges peuvent démissionner notamment pour partir à la retraite.


Source: Associated Presse via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK