Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
05/10/2010 - 18:18

Le Tribunal spécial pour le Liban

Le Tribunal spécial pour le Liban - Le président sénégalais limoge le ministre de l'énergie et le remplace par son fils



Le Tribunal spécial pour le Liban
Le Tribunal spécial pour le Liban
Depuis bientôt trois mois, les tensions intercommunautaires ont repris de plus belle au Liban. Elles se cristallisent autour du rôle du Tribunal spécial pour le Liban (TSL), chargé de juger les responsables présumés de l'attentat meurtrier perpétré au coeur de Beyrouth contre l'ancien premier ministre libanais Rafic Hariri, le 14 février 2005.Cet attentat avait précipité le retrait de l'armée syrienne du Liban, où elle s'était déployée pendant la guerre civile (1975-1990). Une partie des forces politiques libanaises (le Courant du 14-mars) avait alors mis en cause la Syrie pour cet assassinat.L'ancien chef de la sûreté générale libanaise, Jamil Sayyed, est le fer de lance de l'offensive contre le TSL lancée depuis l'été par le Hezbollah chiite et ses alliés. Le 22 juillet, le secrétaire général du Hezbollah avait fait monter la tension en annonçant s'attendre à des mises en cause de membres du parti chiite pour l'attentat de 2005.Emprisonné le 30 août 2005 à la demande de la commission internationale chargée de l'enquête, le général Sayyed avait été finalement libéré le 29 avril 2009 avec trois autres anciens responsables, faute d'éléments à charge suffisants. Depuis cette libération, il multiplie les attaques et les procédures. Après avoir dénoncé un 'grand complot' et des accusations reposant sur 'un réseau de faux témoins', il a appelé à la démission du procureur du tribunal, Daniel Bellemare, et multiplié les déclarations incendiaires à l'encontre du premier ministre, Saad Hariri, le propre fils de Rafic Hariri.'POLITISATION' ET 'INSTRUMENTALISATION'.Originaire de la Bekaa, Jamil Sayyed fit carrière dans l'armée libanaise, dans le domaine du renseignement.(Le Monde)



Le président sénégalais limoge le ministre de l'énergie et le remplace par son fils

En pleine crise de l'électricité dans le pays, le président sénégalais Abdoulaye Wade a limogé, lundi 4 octobre, le ministre de l'énergie et l'a remplacé par son fils, Karim, qui détenait déjà plusieurs portefeuilles ministériels.Le fils du président dirige un super ministère composé de la coopération internationale, de l'aménagement du territoire, des transports aériens et des infrastructures. 'Il conserve chacune de ces attributions, sauf l'aménagement du territoire', a précisé le porte-parole de la présidence, Serigne Mbacké Ndiaye. Samuel Sarr, ancien dirigeant de la Société nationale d'électricité du Sénégal (Sénélec), occupait le poste de ministre de l'énergie depuis plus de trois ans.Ce remaniement intervient en pleine crise énergétique au Sénégal, qui exaspère les populations.(Le Monde)




Source :Yahoo Actualités




Victor Nouioua







Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Mercredi 31 Décembre 2014 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France






Partageons sur FacebooK
Petites annonces