Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
29/06/2009 - 18:12

Le chef de la police de Kandahar tué par des gardes afghans

Le chef de la police de la province de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, a été tué ce lundi avec huit de ses hommes dans un affrontement avec des membres des forces spéciales afghanes formées par l'US Army, annoncent les autorités locales.



Le président Hamid Karzaï a déclaré dans un communiqué que les gardes étaient employés par les forces internationales et réclamé qu'ils soient remis aux autorités afghanes.

Aucun militaire de la coalition dirigée par les Américains en Afghanistan ou de la force internationale d'assistance à la sécurité commandée par l'Otan n'est impliqué dans la fusillade, a dit l'armée américaine. "C'est un incident entre Afghans qui n'a pas impliqué de personnel ou d'équipement américain ou international", dit-elle dans un communiqué.

Les soldats ont fait irruption dans le bureau du procureur de Kandahar et ont emmené de force un prisonnier, a précisé Ahmad Wali Karzaï, chef du conseil provincial et frère du président afghan Hamid Karzaï. La fusillade avec les policiers a éclaté alors que les militaires quittaient les lieux.

"Le chef de la police provinciale, le patron de la police criminelle de la ville et sept autres policiers ont été tués dans l'affrontement", a précisé Wali Karzaï par téléphone.

Un élu de la province, demandant à rester anonyme, a ajouté que des fusillades avaient eu lieu dans d'autres quartiers de la ville. Selon le ministère afghan de l'Intérieur, la police a mis fin aux accrochages.

Le prisonnier devait comparaître lundi pour répondre de charges pénales. Le gouverneur de Kandahar, Tooryalai Weesa, a indiqué que le prévenu était un proche d'un employé d'une société pour laquelle travaillaient les gardes ayant participé à la fusillade. Les autorités ont interpellé les 41 gardes impliqués, qui ont été transférés à Kaboul, a-t-il ajouté.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK

Petites annonces