Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
03/02/2009 - 17:03

Le dalaï lama se repose au lendemain de sa brève hospitalisation

New Delhi- Le dalaï lama, le chef spirituel des bouddhistes tibétains âgé de 73 ans, se reposait mardi dans le nord de l'Inde au lendemain de sa brève hospitalisation à New Delhi pour un nerf du bras coincé, a annoncé son porte-parole. Lire



"Il est dans sa résidence et porte la minerve qui lui a été prescrite", a déclaré  par téléphone Tenzin Taklha depuis la bourgade des contreforts himalayens de Dharamsala où le dignitaire vit en exil depuis 1959.

Le dalaï lama "reprendra ses activités demain (mercredi), en particulier ses enseignements religieux", a assuré M. Taklha, son plus proche conseiller.

Le moine bouddhiste avait été transporté lundi en avion depuis Dharamsala jusqu'à un grand hôpital de New Delhi après s'être plaint d'"une douleur au bras".

Après un court examen, il a été établi que "sa Sainteté souffrait d'un pincement d'un nerf de son bras dû probablement à un mouvement brusque ou à une mauvaise position", a expliqué M. Taklha.

Le lauréat 1989 du prix Nobel de la paix est invité à Rome pour y recevoir lundi prochain le titre de "citoyen d'honneur" de la capitale italienne, mais sa venue n'a pas été confirmée.

Son hospitalisation lundi était la troisième en cinq mois.

Il avait été opéré en octobre à New Delhi de la vésicule biliaire, puis avait repris ses nombreux voyages à l'étranger en rencontrant notamment en décembre le président français Nicolas Sarkozy en Pologne. Cela avait profondément irrité Pékin.

Le dalaï lama, dont la santé fragile est suivie comme celle d'un chef d'Etat, avait déjà été hospitalisé fin août à Bombay pour une "gêne abdominale" et une "très grande fatigue".

En 2008, profitant des jeux Olympiques en Chine, l'unique et célébrissime figure de la cause tibétaine avait multiplié les déplacements à l'étranger pour sensibiliser la communauté internationale à ce qu'il juge être "des violations des droits de l'Homme" et "un génocide culturel" perpétrés par la Chine au Tibet.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK