Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Régions
25/07/2009 - 16:30

Le feu progresse toujours en Corse

Après une accalmie durant la nuit, l'incendie a repris sa progression ce samedi en Corse-du-Sud à partir d'une cinquantaine de petits foyers en lisière des 3.000 hectares brûlés dans le secteur d'Aullène.



Au même moment, on apprenait la garde à vue à Bastia de deux jeunes éleveurs, au lendemain de la promesse du ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux de "châtier les pyromanes".

Trois Canadair et un hélicoptère bombardier d'eau procèdent sans relâche à des largages sur des zones désertiques très escarpées près d'Aullène.

"Une véritable course contre la montre est actuellement engagée (pour) intervenir sur des lisières qui présentent une réelle menace de reprise, avec les renforcements de vent d'ouest attendu en milieu de journée," a déclaré le commandant Bruno Maestracci, un des responsables des pompiers sur place.

Parallèlement, plusieurs bulldozers ouvrent des voies d'accès en zone forestière afin de permettre l'arrivée aux camions citernes tous terrains.

Le personnel d'EDF a travaillé toute la nuit pour rétablir le courant à 90% des 2.500 usagers sinistrés dans la région de la vallée de la Gravona, près d'Ajaccio. Plusieurs groupes électrogènes sont en cours d'installation pour alimenter 200 abonnés encore privés d'électricité.

Deux jeunes éleveurs du Nebbio (Haute-Corse) ont été placés en garde à vue, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

C'est la brigade de recherches de Bastia qui a interpellé, au cours des dernières 24 heures, les deux suspects âgés de 21 et 23 ans. Ils ont été dénoncés à la suite de cinq mises à feu, rapidement éteintes, perpétrées vendredi sur trois communes du Nebbio. Tous deux seront déférés devant le parquet de Bastia pendant le week-end.

En une semaine, les gendarmes de Haute-Corse ont procédé à l'interpellation de cinq incendiaires présumés.

Vendredi, lors d'une visite éclair sur le front des incendies en Corse, Brice Hortefeux avait affirmé qu'aucun répit ne serait laissé aux incendiaires qui risquent, a-t-il rappelé, des peines allant de 15 ans à la réclusion à perpétuité et jusqu'à 200.000 euros d'amende.


Source: Reuters via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo