Sommaire
Sénégal d'Aujourd'hui
08/09/2009 - 15:21

Le livre de Latif se vend comme de petits pains.

Au fur et à mesure, toute cette interdiction déguisée de l’ouvrage fort salué de notre confrère et toute la publicité faite autour, risque de lui revenir en prime. Et comment !



Sans qu’un seul membre du gouvernement ou du Pds n’ait osé, jusqu’ici, se lever pour s’opposer frontalement aux déclarations du journaliste, sans qu’aucune autorité de l’Anoci n’ait relevé, par les chiffres, le défi de contredire ceux avancés, le succès du bouquin continue son petit bout de chemin. Par ce que toute l’élite politique et gouvernementale l’aurait déjà lu. Ou au moins feuilleté comme l’a fait Youssou Sakho de l’ARMP.

Et si on ne pouvait pas facilement trouver le livre de Latif, du fait de sa distribution réduite à quelques libraires ou à des manifestations périodiques, désormais le spectre de vulgarisation devient plus large : les kiosques populaires, les mêmes qui nous vendent chaque jour le journal, , sont entrés dans le jeu. Aussi bien les structures travaillant avec le réseau Samba Sy, que les autres coachées par la traditionnelle ADP

Pour satisfaire leurs clients, les propriétaires de ces kiosques se ravitaillent eux-mêmes auprès des rares librairies qui ne craignent pas d’en découdre avec l’Etat, et à juste raison. Ou alors, fréquentent des circuits parallèles. Et à raison de 1000 F de chiffres d’affaires pour un ouvrage qui se vend à 10.000 f, il faut avouer que c’est utile et tentant. Et surtout qu’il y a de quoi faire des émules chez d’ autres journalistes, même ostentatoirement accommodants.



Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces