Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub        pub

pour y être

Monde: Toute l'Actu
02/02/2021 - 12:48

Le monde doit trouver un moyen de protéger la nature, non la détruire

Le système économique mondial doit trouver un intérêt à protéger la nature au lieu de profiter de sa décimation rapide, selon un rapport inédit. Une étude indépendante dirigée par le professeur Sir Partha Dasgupta, économiste à l'université de Cambridge, a déclaré que l'aggravation de la crise mondiale de la biodiversité est liée à un "échec institutionnel généralisé et profondément enraciné" dans la reconnaissance de la valeur de la nature.



La nature est "notre bien le plus précieux" car elle nous fournit "de la nourriture, de l'eau et un abri", un espace de loisirs et de bien-être, et une protection contre les maladies et les effets de la crise climatique, selon le rapport.

Mais nos demandes actuelles envers la nature "dépassent de loin sa capacité à nous fournir les biens et services dont nous dépendons tous", selon le rapport, qui a été commandé par le Trésor en 2019.

Sir David Attenborough, qui a rédigé l'avant-propos du rapport Dasgupta, a déclaré "La survie du monde naturel dépend du maintien de sa complexité, de sa biodiversité. Remettre les choses en ordre nécessite une compréhension universelle du fonctionnement de ces systèmes complexes. Cela s'applique également à l'économie.

"Ce rapport complet et extrêmement important nous montre comment, en mettant l'économie et l'écologie face à face, nous pouvons contribuer à sauver le monde naturel et, ce faisant, à nous sauver nous-mêmes".

Afin de maintenir nos taux actuels d'utilisation des ressources, nous aurions besoin de l'équivalent de 1,6 Terre, note l'étude, a déclaré le professeur Dasgupta : "Une croissance et un développement économiques véritablement durables impliquent de reconnaître que notre prospérité à long terme repose sur le rééquilibrage de notre demande de biens et de services de la nature avec sa capacité à les fournir.

"Cela signifie également qu'il faut tenir pleinement compte de l'impact de nos interactions avec la nature à tous les niveaux de la société. Covid-19 nous a montré ce qui peut se produire lorsque nous ne le faisons pas".

Victor Delhaye-Nouioua









Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest