Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
15/04/2009 - 18:29

Le nouveau Premier ministre hongrois assure la rigueur

Le Parlement hongrois a élu Gordon Bajnai au poste de Premier ministre avec pour mission de relancer l'économie du pays, maintenue à flot par une aide coordonnée par le Fonds monétaire international (FMI).



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Soutenu par le Parti socialiste et la petite formation des Démocrates libres, Gordon Bajnai a obtenu 204 voix sur 385.

Il remplace Ferenc Gyurcsany, qui avait annoncé sa démission fin mars pour laisser la place à un gouvernement plus à même de lancer des réformes économiques.

Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés devant le parlement pendant la prestation de serment pour réclamer la démission du nouveau gouvernement et des élections anticipées.

Des heurts ont opposé quelques centaines de manifestants - pour la plupart d'extrême-droite - à la police et une dizaine de policiers et de manifestants ont été blessés, rapporte l'agence MTI.

Le nouveau chef du gouvernement, qui occupait depuis un an le poste de ministre de l'Economie, a fait valoir la nécessité de mener une politique d'austérité fiscale et budgétaire.

"Pour faire redémarrer l'économie, il faut réduire le fardeau fiscal qui pèse sur l'emploi (...) et soutenir les secteurs de l'économie les plus porteurs et à forte valeur ajoutée", a-t-il déclaré devant les parlementaires.

"L'équilibre budgétaire, pour maintenir le déficit qui a été ramené autour de 3% (du PIB), est une condition indispensable à la gestion de la crise", a-t-il ajouté.

Gordon Bajnai a prévenu qu'il était prêt à jeter l'éponge et à convoquer des élections anticipées si son programme n'était pas soutenu. Il prévoit notamment de réduire les retraites, les aides publiques et les salaires des fonctionnaires.

Avant son élection par le parlement, Gordon Bajnai avait dit qu'il nommerait au ministère des Finances Peter Oszko, 36 ans.

"J'attends de lui qu'il maintienne le budget à l'équilibre, qu'il veille à ce l'Etat soit économe et dans le même temps qu'il crée les conditions de la croissance en établissant un nouveau code fiscal", a-t-il dit.

La Hongrie, dont l'économie devrait reculer de plus de 6%, est devenue l'an dernier le premier membre de l'Union européenne à faire appel au FMI et a reçu 25,1 milliards de dollars de prêts financés par ce dernier, par l'UE et la Banque mondiale.



Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo