Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
14/05/2009 - 19:48

Le président déchu rencontre Me Wade et Ping


Le président mauritanien destitué par un putsch il y a neuf mois, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, se rend aujourd’hui à Nouakchott pour y rencontrer dans la journée le président Abdoulaye Wade, a annoncé hier un responsable du cabinet du président déchu.



"Sidi (Ould Cheikh Abdallahi) sera demain (jeudi) à Nouakchott et son arrivée dans la capitale est en relation avec la visite du président Wade qu’il doit rencontrer à Nouakchott", a indiqué cette source, souhaitant garder l’anonymat.

Selon des sources concordantes à Nouakchott, le chef de l’Etat Abdoulaye Wade sera accompagné du président de la Commission de l’Union africaine (Ua), Jean Ping. M. Ould Cheikh Abdallahi réside dans son village natal de Lemden (250 km à l’est de Nouakchott) depuis qu’il a été remis en liberté, en décembre, par les militaires qui avaient pris le pouvoir le 6 août 2008. MM. Wade et Ping devraient rencontrer les acteurs de la crise politique mauritanienne, trois semaines avant une élection présidentielle anticipée boycottée par l’opposition.

Le général Mohamed Ould Abdel Aziz, meneur du coup d’Etat militaire, est désormais candidat à la présidence. Il est donné vainqueur face à trois adversaires qui n’ont pas condamné le putsch. Pour le président déchu, l’objectif du général est "d’usurper le pouvoir par les urnes, après l’avoir confisqué par la force". Le ministre des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, avait entamé début avril une médiation en Mauritanie, avec l’accord de l’Ua.

Selon une source diplomatique à Nouakchott, le Sénégal proposerait un report de la présidentielle, la constitution d’un gouvernement consensuel, la révision de la composition de la commission électorale, une amnistie générale et "un rôle que jouerait le président déchu". Mais la majorité parlementaire en Mauritanie, qui soutient le nouveau pouvoir, est catégoriquement opposée à un report de l’élection


Source: Le Soleil


Awa Diakhate






Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK