Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
France
17/12/2010 - 15:06

Le retour de la neige moins fort que prévu et actus France

Le retour de la neige moins fort que prévu - Les Vingt-Sept affichent leur unité face à la crise - La reprise restera modérée en France début 2011 - Ecrasante majorité au FN pour Marine Le Pen - Le Conseil constitutionnel élargit les droits des détenus - Non-lieu pour les accusations de viols chez de Villiers - Bruno Gollnisch préfère le mot colonisation à occupation - Le tarif social de l'électricité baissera au 1er janvier -



Le retour de la neige moins fort que prévu et actus France
Le retour de la neige moins fort que prévu
La vigilance orange a été levée pour une grande partie de la journée de vendredi partout en France où les chutes de neige, accompagnées de verglas, ont été beaucoup moins fortes que prévu. Le gouvernement était sur le pied de guerre depuis jeudi pour éviter la "pagaille" qui avait marqué les intempéries de la semaine dernière mais Météo France a finalement levé son alerte pour tout le pays vendredi de 11h00 à 16h00 locales. De nouvelles averses de neige sont attendues en fin de journée, mais de faible intensité à l'exception du Nord, près de la frontière belge, et des Pyrénées, ainsi que samedi. La journée reste placée en vigilance orange sur les routes par Bison Futé avec le début, en soirée, des départs en vacances de Noël pour les écoliers. Après 34 départements la veille, une vingtaine étaient restés tôt vendredi matin en vigilance orange en raison du retour de la neige et du verglas, surtout dans le centre et l'est du pays. Les chutes de neige, qui ont débuté jeudi, se sont poursuivies dans la nuit ou tôt la matin du sud de la Lorraine et de l'Alsace à la Franche-Comté, Rhône-Alpes et une partie du Massif Central. Mais en milieu de matinée, Météo France a constaté une évacuation des perturbations vers le sud du pays et une amélioration globale de la situation. Les interdictions de circulation des poids lourds ont été levées dans de nombreux départements, en particulier en Ile-de-France, où les intempéries ont été faibles, et dans une grande partie de l'est de la France. (Reuters)

Les Vingt-Sept affichent leur unité face à la crise
Les dirigeants de l'Union européenne ont affiché leur unité jeudi lors de la première journée du sommet de Bruxelles en décidant d'une réforme limitée du traité européen afin de créer un mécanisme permanent de gestion des crises. Poursuivant leurs discussions lors du dîner sur les réponses plus systémiques à apporter à la crise, ils ont en revanche écarté pour le moment toute révision à la hausse des capacités du Fonds européen de stabilité financière (FESF) ainsi que l'idée de créer des obligations communes dans la zone euro, les désormais fameux "E-bonds". Dans une déclaration lue par le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, ils se sont par ailleurs dit prêts à fournir un soutien financier "approprié" afin d'assurer la stabilité financière de la zone euro. "Les chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro se tiennent prêts à faire tout ce qui sera nécessaire pour assurer la stabilité de la zone euro dans son ensemble", a-t-il dit. Interrogé sur la portée du terme "approprié", retenu dans la déclaration, une source au sein de la déclaration française a indiqué que cela voulait dire que la taille du fonds pourrait être relevée en fonction des besoins, avant 2013. (Reuters)

La reprise restera modérée en France début 2011
L'économie française devrait poursuivre une reprise modérée au premier semestre 2011, le moteur de la demande intérieure continuant de tourner au ralenti dans un contexte international moins favorable, ce qui ne permettrait qu'un léger recul du chômage, prévoit l'Insee dans sa dernière note de conjoncture de l'année. L'institut de la statistique a porté à 0,5% sa prévision de croissance pour les trois derniers mois de 2010, contre 0,4% jusqu'à présent. L'année se solderait ainsi par une croissance de 1,6%, conforme à la dernière prévision gouvernementale... sans forcément atteindre le "gros 1,6%" que Christine Lagarde, la ministre de l'Economie, a évoqué lundi puisque la prévision à deux décimales de l'institut est de 1,58%. Pour 2011, l'Insee anticipe une expansion du produit intérieur brut (PIB) de 0,3% au premier trimestre et de 0,4% au deuxième. L'acquis de croissance à la fin du premier semestre serait ainsi de 1,3%, ce qui exigerait une nette accélération au second semestre, de l'ordre de 0,8% par trimestre, pour permettre d'atteindre le chiffre de 2,0% de croissance visé par le gouvernement et qui a servi de base au budget. (Reuters)

Ecrasante majorité au FN pour Marine Le Pen
Une écrasante majorité (91%) des sympathisants du Front national souhaite voir Marine Le Pen succéder à son père à la tête du parti, selon un sondage Ifop pour La Lettre de l'Opinion diffusé vendredi. Son unique rival, le député européen Bruno Gollnisch, n'est désigné que par 6% des personnes interrogées, 3% des sondés ne choisissant ni l'un, ni l'autre. Pour la première fois, le futur président du FN sera élu directement par les adhérents lors du congrès de Tours, les 15 et 16 janvier. Marine Le Pen, qui bénéficie d'une forte notoriété médiatique, mise sur les adhérents pour distancer l'ancien numéro 2 du parti, qui possède des appuis parmi les cadres et les militants actifs du FN. Mais elle pense que le vote des adhérents en sa faveur sera moins massif que ne le serait celui d'électeurs interrogés par des instituts de sondage. "Je n'ai jamais pensé à une victoire écrasante et je n'y tiens pas du tout. je considère que le Front national est un outil et je ne voudrais pas qu'il soit abîmé à l'issue du congrès". La fille de Jean-Marie Le Pen, qui est créditée de 12 à 14% des intentions de vote pour la présidentielle de 2012, se dit certaine de pouvoir accéder au second tour comme son père en 2002, où il avait éliminé le candidat socialiste Lionel Jospin. (Reuters)

Le Conseil constitutionnel élargit les droits des détenus
Le Conseil constitutionnel français a élargi vendredi les droits des personnes placées en détention provisoire dans l'attente de leur procès, en utilisant une nouvelle procédure lui permettant de modifier des lois déjà en vigueur. Le Conseil ordonne une modification de la procédure pénale pour que toute personne en détention provisoire ait le droit de voir sa demande de remise en liberté examinée éventuellement par deux instances successives, le juge des libertés puis la chambre de l'instruction. Il stipule aussi que la personne demandant sa remise en liberté doit avoir un accès plus large au dossier. Enfin il encadre la période suivant la garde à vue de deux jours, pendant laquelle une personne peut être légalement retenue 20 heures au dépôt d'un tribunal, le temps qu'on le défère à un magistrat. Le Conseil accepte une nouvelle fois cette période de 20 heures très critiquée, mais ordonne que le suspect soit présenté dans ce délai à un magistrat indépendant, et non à un procureur, sous peine de nullité de la procédure. Ces avancées ont été rendues possibles par la procédure de la question prioritaire de constitutionnalité (QPC), introduite par la réforme de 2008, entrée en vigueur dernièrement. (Reuters)

Non-lieu pour les accusations de viols chez de Villiers
Le fils aîné de Philippe de Villiers, qui était accusé de viols sur son jeune frère en 1995 et 1996, a bénéficié d'un non-lieu vendredi, a-t-on appris de source judiciaire. La cour d'appel de Versailles a infirmé une ordonnance de renvoi en cour d'assises rendue par un juge d'instruction en mai dernier. Le parquet et le suspect avaient fait appel. La procédure fait suite à une plainte du fils cadet de l'ex-président du conseil général de Vendée, Laurent, faisant état de crimes qui auraient été commis au domicile familial par Guillaume, aîné de la fratrie qui compte sept enfants. Après la plainte en 2006, qui avait lancé la procédure, Laurent de Villiers avait retiré en 2007 ses accusations, disant souhaiter une réconciliation familiale. Il est revenu en 2008 sur cette rétractation et a réaffirmé ses accusations, expliquant qu'il avait faibli sous pression de ses parents. La famille s'est déchirée, les parents et les cinq autres enfants soutenant Guillaume tandis que Laurent parlait de pressions politiques pour qu'un procès soit évité. Le plaignant s'est exprimé dans plusieurs médias juste avant l'arrêt de Versailles jeudi, pour réaffirmer qu'il souhaitait un procès et annoncer qu'en cas de non-lieu, il changerait de nom de famille. (Reuters)

Bruno Gollnisch préfère le mot colonisation à occupation
Bruno Gollnisch préfère le terme de "colonisation progressive" à celui "d'occupation" employé par Marine Le Pen pour qualifier les "prières de rue" musulmanes en France. Le rival de la vice-présidente du FN pour la succession de Jean-Marie Le Pen a déclaré jeudi à Lyon qu'il n'était pas "un obsédé de l'immigration, même si c'est un problème grave qui doit être résolu". "Je n'aurais personnellement pas utilisé le même mot 'd'occupation' mais plutôt celui de 'colonisation progressive'", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. "Mais ce qui m'indigne dans cette affaire, c'est la politique d'immigration de la France", a ajouté le député européen, qui est lui aussi vice-président du FN. Il a dit préconiser "l'instauration de la préférence nationale, l'inversion du courant de l'immigration, un changement du code de la nationalité". Bruno Gollnisch, qui est le seul challenger de Marine Le Pen dans les primaires pour la future présidence du FN, est très largement distancé par sa rivale dans les sondages. Le nouveau dirigeant sera élu par les adhérents du parti les 15 et 16 janvier à Tours. (Reuters)

Le tarif social de l'électricité baissera au 1er janvier
L'abattement octroyé aux foyers les plus modestes sur leur facture d'électricité va être augmenté en France à partir du 1er janvier 2011, a annoncé jeudi le ministre de l'Industrie et de l'Energie, Eric Besson. Le tarif de première nécessité est accordé à environ 600.000 ménages sur les 2,5 millions de foyers qui peuvent y prétendre, une décalage qui s'expliquerait par un défaut d'information ou par la complexité des démarches. "Je viens de transmettre à la Commission de régulation de l'énergie (CRE) un projet d'arrêté qui augmente de 10 points le rabais octroyé (aux bénéficiaires du tarif de première nécessité) dès le 1er janvier prochain", a dit Eric Besson lors d'une conférence de presse. Ce tarif permettait jusqu'à présent de réduire entre 30 et 50% le prix de l'abonnement de la facture et d'autant le coût de l'électricité des 100 premiers kilowattheures (kWh) consommés mensuellement. Un couple avec deux enfants consomme en moyenne environ 200 kWh par mois. Eric Besson a par ailleurs déclaré avoir demandé à la Direction générale de l'énergie et du climat de mettre en place une plus grande automaticité dans l'attribution des tarifs sociaux de l'électricité et du gaz. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités



Ryma Mendy







Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Mercredi 31 Décembre 2014 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces