Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
01/07/2009 - 21:01

«Le sauvetage a été difficile, elle demandait sa mère»

Une foule silencieuse attendait hier soir le passage de Bahia Bacar devant le port de Moroni, la capitale. Cette jeune fille de 14 ans qui avait pris l'avion à Marseille, serait - peut-être avec un enfant de 5 ans - la seule personne retrouvée vivante après le crash de l'avion A 310 de la compagnie Yemenia Airways, disparu avec 153 personnes à bord.



Les hommes qui l'ont repêchée, accrochée à un débris de l'avion qu'elle serrait contre sa poitrine, ne comprennent toujours pas comment elle ne s'est pas noyée. «La mer était très mauvaise», racontait le major Said Ali Madi, lors de son arrivée au port en début de soirée. «Le sauvetage a été difficile. On ne lui a pas posé beaucoup de questions car elle pleurait et demandait sa mère, qui voyageait avec elle.» Lire la suite l'article

«Moyens du bord.»«Elle était très forte, très consciente et s'est bien accrochée à son contre-plaqué», s'étonne pour sa part Cyril, le capitaine du Sima Com 2. Ce vieux rafiot qui fait du cabotage entre les Comores, Madagascar et Zanzibar, a accosté lundi soir à une heure du matin. Une heure plus tard, il repartait en mer pour participer aux recherches

«Jusqu'à présent, les secours maritimes ont été assurés avec les moyens du bord, a indiqué à la presse Soilih Mohamed Soilih, directeur de cabinet du ministre des Finances et membre de la cellule de crise. Des bateaux militaires et privés, un chalutier, un porte-conteneur Quasiment tous les villages de l'île ont aussi dépêché leurs vedettes de pêcheurs.» Un Transall est venu de La Réunion avec à son bord une équipe de plongeurs, de médecins et de psychologues. Selon les autorités comoriennes, la France a également annoncé pour aujourd'hui l'arrivée d'une frégate, d'un bateau remorqueur, ainsi que de son secrétaire d'Etat à la Coopération, Alain Joyandet.

Saison des «je-viens». Hier soir, cinq corps avaient été aperçus, mais aucun n'avait pu être... lire la suite de l'article sur Libération.fr


Source: Libération via Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise