Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
19/04/2010 - 20:11

Le secteur aérien accuse l'UE

Les autorités européennes se sont-elles montrées trop prudentes ? Tandis que les cendres du volcan islandais continuent de gripper le trafic aérien français et européen , des voix s'élèvent pour dénoncer un usage excessif du principe de précaution.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Les compagnies aériennes, qui subissent de plein fouet le choc économique causé par la paralysie du trafic , mènent la fronde. Jugeant excessives les restrictions de vols imposées en Europe depuis jeudi soir, plusieurs d'entre elles ont mené dimanche des vols d'essais pour évaluer l'impact des nuages de cendres volcaniques sur les avions. Or ces vols se sont déroulés sans problème. Du coup, la principale association des compagnies aériennes européennes (AEA) et celle des gestionnaires d'aéroports ont tapé du poing sur la table : «Si les compagnies aériennes et les aéroports européens considèrent la sécurité comme une priorité absolue, ils s'interrogent sur la proportionnalité des restrictions de vol imposées actuellement».
Mêmes critiques du côté de la puissante association des compagnies aériennes mondiales (IATA), qui représente 230 compagnies et 93% du trafic aérien. Lundi, son directeur Giovanni Bisignani a accusé l'Union européenne d'avoir provoqué une «pagaille européenne». «Il a fallu cinq jours pour organiser une conférence téléphonique avec les ministres des transports» de l'Union européenne, s'est-il emporté sur la BBC. «Les Européens utilisent encore un système basé sur un modèle théorique, au lieu de prendre une décision basée sur des faits et une étude du risque, a-t-il par ailleurs estimé. La décision (de fermer les espaces aériens) doit être basée sur des faits et soutenue par une étude du risque.»

Source: lefigaro.fr via Yahoo

V.N:source web



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo