Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
15/07/2010 - 11:54

Le sélectionneur argentin Maradona démissionne

La Fédération argentine de football tente de convaincre le sélectionneur Diego Maradona de rester en poste alors qu'il reste silencieux depuis son retour au pays à la suite de la défaite de l'Argentine devant l'Allemagne (0-4) en quart de finale du Mondial 2010.



Le sélectionneur argentin Maradona démissionne
Planté à Arles-Avignon... Khedira bientôt au Real?...
C'est signé. Planté trouve refuge à Arles-Avignon. Particulièrement actif sur le marché des transferts ces derniers temps (arrivées de Hameur Bouazza et Rémy Cabella en début de semaine), Arles-Avignon officialise l'arrivée de Vincent Planté, selon football.fr. Le deuxième gardien des Verts n'a pas su s'imposer face à Jérémie Janot et sa très bonne saison dans les cages stéphanoises. Il sera prêté pour une saison et rejoindra Robert Duverne, l'ancien préparateur physique des Bleus et nouvel adjoint de Michel Estevan.(20minutes)

Pour Anelka, «ça devait exploser» en Afrique du Sud
Nicolas Anelka, dont l'exclusion pendant le Mondial 2010 pour des insultes proférées contre le sélectionneur Raymond Domenech  a déclenché une véritable tempête autour de l'équipe de France, assure que «ça devait exploser», dans des propos rapportés jeudi par France-Soir. «Si ce n'était pas par moi que tout s'était précipité, cela serait arrivé par quelqu'un d'autre. Ça devait exploser», confie l'attaquant de Chelsea, qui s'exprime pour la première fois dans la presse même s'il est peu disert. Le 20 juin, les joueurs français avaient refusé de prendre part à l'entraînement pour protester contre l'exclusion de Nicolas Anelka, avant d'être piteusement éliminés du Mondial à l'issue du premier tour. «Tout le monde, je dis bien tout le monde, était solidaire», rapporte Nicolas Anelka, qui rend hommage à ce qu'a dit sur le sujet son coéquipier Jérémy Toulalan. «S'il y avait des joueurs qui voulaient s'entraîner, qu'ils parlent maintenant. Mais je suis certain à 100% que personne ne le fera», assure Anelka.(liberation)

Pour Nicolas Anelka, "ça devait exploser"
L'exclu du Mondial sort de son silence ce jeudi pour revenir sur son exclusion. Il défend Toulalan et taille un costard à Lizarazu. Le feuilleton continue. Nicolas Anelka, dont l'exclusion pendant le Mondial-2010 pour des insultes proférées contre le sélectionneur Raymond Domenech a déclenché une véritable tempête autour de l'équipe de France, est sorti de son silence ce jeudi dans France-Soir. "Si ce n'était pas par moi que tout s'était précipité, cela serait arrivé par quelqu'un d'autre. Ca devait exploser", confie l'attaquant de Chelsea, qui s'exprime pour la première fois dans la presse même s'il est peu disert. Le 20 juin, les joueurs français avaient refusé de prendre part à l'entraînement pour protester contre l'exclusion de Nicolas Anelka, avant d'être piteusement éliminés du Mondial à l'issue du premier tour. "Tout le monde, je dis bien tout le monde, était solidaire", rapporte Nicolas Anelka, qui rend hommage à ce qu'a dit sur le sujet son coéquipier Jérémy Toulalan dans le Journal du Dimanche. "S'il y avait des joueurs qui voulaient s'entraîner, qu'ils parlent maintenant. Mais je suis certain à 100% que personne ne le fera", assure Anelka.(l'expresse)

La fédération argentine tente de convaincre Maradona de rester
La Fédération argentine de football tente de convaincre le sélectionneur Diego Maradona de rester en poste alors qu'il reste silencieux depuis son retour au pays à la suite de la défaite de l'Argentine devant l'Allemagne (0-4) en quart de finale du Mondial 2010. 'Organiser la prochaine Copa America dans notre pays dans un an est un évènement important et constitue une belle opportunité de revanche' pour Diego Maradona, a argumenté mercredi, à une radio locale, Ernesto Cherquis Bialo, un porte-parole de la Fédération argentine (AFA). En pointant cette échéance, qui plus est à domicile, l'AFA trouve un argument à valeur de défi pour Maradona, d'autant que l'Argentine n'a pas remporté de titre majeur depuis 1993, date de son dernier succès en Copa America justement. 'MON CYCLE EST TERMINÉ' De fait, mardi dernier, le président de la Fédération, Julio Grondona, avait laissé entendre que la décision de le maintenir ou non à son poste dépendait avant tout du souhait de l'idole argentine : 'Maradona est la seule personne qui puisse faire ce qu'elle veut dans ce pays'. Mercredi, M. Cherquis Bialo a abondé dans ce sens, rappelant que les prédécesseurs de Maradona, Marcelo Bielsa, José Pekerman et Alfio Basile, avaient de leur propre chef démissionné.(lemonde)

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua










Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn