Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
12/03/2009 - 12:14

Les Etats-Unis saluent le retour de la France dans l'Otan

Washington- Les Etats-Unis ont salué hier la décision de la France de reprendre sa place au sein de l'Alliance atlantique.



"Les Etats-Unis accueillent chaleureusement la décision française de participer pleinement à l'Otan, y voyant un moyen de renforcer l'alliance", a dit Mike Hammer, porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison blanche.

"Nous sommes ravis qu'après 43 ans d'absence la France reprenne la place qui lui appartient au sein de la structure de commandement de l'alliance qu'elle a aidé à fonder", a dit Geoff Morrell, porte-parole du Pentagone.

"Leurs troupes combattent avec courage aux côtés des nôtres en Afghanistan, et leur réintégration complète dans toutes les affaires militaires de l'Otan est une bonne nouvelle. Nous sommes impatients de travailler d'une manière encore plus étroite avec eux dans les décennies à venir", a ajouté Morrell.

Le général James Conway, commandant en chef du corps des Marines, a rappelé que les troupes françaises sont déployées dans de nombreux théâtres militaires aux côtés des Américains, à l'exception de l'Irak.

"Je pense que ce sont de bons soldats et je suis content de voir qu'ils ont pris cette décision", a déclaré Conway après une conférence à Washington.

Conway a précisé qu'un responsable militaire français lui avait confié que la France partageait les préoccupations des Etats-Unis et qu'elle voulait "être un acteur" de ce qui se passe dans le monde.

Mercredi, le président Nicolas Sarkozy a assuré que ce retour de la France dans le commandement intégré, prévu en avril, ne se ferait aux dépens ni de l'indépendance française ni de l'Europe de la défense.

Lors d'un discours devant la Fondation pour la Recherche stratégique (FRS), à Paris, le président français a défendu une France "plus forte et plus influente" une fois qu'elle serait pleinement de retour dans les structures de l'Alliance.

Face à la polémique politique que suscite sa rupture avec une tradition gaulliste datant de 1966, il a vivement dénoncé les "contre-vérités" et les "mensonges honteux" avancés par certains, semblant viser plus son propre camp que l'opposition.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK