Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
21/08/2009 - 14:02

Les camps de Karzaï et d'Abdullah revendiquent la victoire

Les camps du président Hamid Karzaï et de son principal adversaire Abdullah Abdullah revendiquaient vendredi la victoire dès le premier tour de l'élection présidentielle afghane, qui s'est déroulée dans un calme relatif salué par la communauté internationale.



La commission électorale a appelé à un peu de patience, les résultats officiels n'étant attendus que pour début septembre.

"Les premiers résultats montrent que le président a remporté une majorité", a déclaré le directeur de campagne d'Hamid Karzaï à Reuters. "Il n'y aura pas de second tour. Nous avons une majorité."

Deen Mohammad base ses affirmations sur les rapports des quelque 29.000 observateurs placés par son camp dans les bureaux de vote du pays. Il a toutefois rappelé que c'était à la commission électorale d'annoncer les résultats officiels des élections présidentielle et provinciale.

Le président Hamid Karzaï, au pouvoir depuis 2001, est donné favori dans les sondages mais il pourrait avoir à disputer un second tour en octobre face à Abdullah Abdullah, son ancien ministre des Affaires étrangères.

Ce dernier a affirmé vendredi que les premiers résultats lui donnaient plus de la moitié des suffrages exprimés, ce qui rendrait inutile un second tour.

"Je suis en tête. D'après les premiers résultats des provinces, j'obtiens plus de 50% des voix", a déclaré Abdullah par téléphone.

Son porte-parole Fazl Sangcharaki a revendiqué des scores très importants dans le nord du pays, hormis dans la province de Jowzjan, fief de l'ancien général ouzbek Abdoul Rachid Dostum, rentré d'exil au début de la semaine pour soutenir Hamid Karzaï.

Les résultats définitifs du premier tour sont attendus dans un délai d'au moins deux semaines, mais les décomptes ont commencé dès la fermeture des 6.200 bureaux de vote jeudi.

"Nous ne pouvons confirmer aucune des affirmations des directeurs de campagne. C'est le travail de la commission électorale que d'annoncer les résultats", a dit Zekria Barakzai, directeur adjoint de la Commission électorale indépendante (IEC). "Ils devraient être patients", a-t-il suggéré.

La mission de l'Onu à Kaboul a également affirmé qu'un résultat n'était légitime que s'il était annoncé par la commission électorale. "Tout le reste est pure spéculation", a renchéri la porte-parole de l'ambassade américaine, Fleur Cowan.

Un groupe afghan indépendant, le Fefa, a publié un communiqué où il se dit préoccupé par les conditions de déroulement des élections, ses observateurs disséminés dans le pays ayant fait état de fraudes et d'ingérences de la part de responsables électoraux.

Le groupe rapporte aussi que le nombre de bureaux de vote réservés aux femmes ouverts était inférieur à ce qui était prévu. Ses observateurs ont signalé enfin des cas où des hommes votaient au nom d'une femme. Ces informations font l'objet de vérifications, précise le Fefa.

La journée électorale a été émaillée de 135 incidents, a annoncé le gouvernement afghan qui n'a noté aucun attentat majeur des taliban. Neuf civils et 14 membres des forces de sécurité ont été tués dans des attaques durant la journée.

Deux convois transportant des urnes ont été attaqués dans la nuit de jeudi à vendredi, a annoncé Barakzai.

Un membre de la commission électorale a été tué à cette occasion dans la province de Balkh, au nord du pays, et des bulletins de vote déjà comptabilisés ont été incendiés.

Hamid Karzaï, au pouvoir depuis 2001, a estimé que le scrutin avait été un succès, de même que les Nations unies et la Maison Blanche.

Le Conseil de sécurité a "félicité le peuple afghan pour sa participation" et condamné les tentatives des taliban de nuire aux élections. "Globalement, la situation sur le plan de la sécurité a été meilleure que nous ne le craignions", a affirmé Kai Eide, chef de la mission de l'Onu à Kaboul.

Le président américain Barack Obama a loué le déroulement de la journée. "Nous avons eu ce qui semble être une élection réussie en Afghanistan, en dépit des efforts des taliban pour la perturber", a-t-il dit à Washington.

"Nous devons être concentrés pour mener à bien notre tâche en Afghanistan mais cela prendra du temps", a-t-il ajouté.

Ces élections constituaient un test pour le président américain, qui a envoyé des milliers de troupes en renfort dans le pays pour tenir en échec les taliban.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK

Petites annonces