Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
10/08/2010 - 12:02

Les déboires du mercato olympien

L'OM piétine. La faute à un mercato qui prend un goût amer pour les olympiens. Alors que toute la Canebière trépignait à l'idée d'enrôler un grand nom du football européen cet été, ce marché des transferts est en train de virer au cauchemar.



Les déboires du mercato olympien
Equipe de France: Hatem Ben Arfa pense qu'il aurait été classé parmi les meneurs
On peut reprocher beaucoup de choses à Hatem Ben Arfa. Mais le joueur marseillais (peut-être en partance pour Newcastle) qui s'apprête à s'envoler avec les Bleus en Norvège, est loin d'être dupe. Interrogé dans les colonnes de l'Equipe  sur ses regrets par rapport à sa non-sélection en Coupe du monde, Ben Arfa a une réponse simple et surtout lucide. «C'est mitigé. C'est peut-être un mal pour un bien. Je voulais participer à cette Coupe du monde. Mais je me demande ce qui se serait passé si j'avais été en Afrique du Sud. Dès qu'il y a une petite histoire, mon nom sort. On me fait passer pour un perturbateur. Je suis sûr que j'aurais été classé parmi les meneurs même si je n'avais rien eu à voir avec toutes ces histoires.» Souvent accusé d'être un perturbateur de vestiaire, critiqué à l'OM pour un retard le jour de son retour de vacance ou encore un petit somme piqué sur le banc, Ben Arfa ne veut pas minimiser ce qu'il s'est passé en Afrique du Sud. «Au contraire. Ce qui s'est passé fait partie de l'histoire du pays. C'est frais, la plaie est encore ouverte mais tout le monde s'en souviendra. Il faut s'en servir pour rebondir. Ça peut donner une force.(20minutes)

Les déboires du mercato olympien
L'OM piétine. La faute à un mercato qui prend un goût amer pour les olympiens. Alors que toute la Canebière trépignait à l'idée d'enrôler un grand nom du football européen cet été, ce marché des transferts est en train de virer au cauchemar. Un engrenage qui plombe l'OM. C'est à ne plus rien y comprendre du tout. D'autant que les dirigeants olympiens prennent un malin plaisir à brouiller les pistes. Exemple avec le dossier Ben Arfa-Newcastle: alors que l'AFP annonçait lundi qu'un accord était intervenu entre l'OM et Newcastle pour un prêt payant, Jean-Claude Dassier a démenti l'information, après l'avoir diffusée samedi soir. Sans doute parce que le futur d'Hatem Ben Arfa dépend du destin d'autres joueurs. En premier lieu: celui de Mamadou Niang, qui devrait de toute évidence accepter le défi turc proposé par Fenerbahçe, surtout après sa prestation face à Caen. Car si Niang part, Ben Arfa devrait rester; Didier Deschamps ne peut se résoudre à perdre deux joueurs pouvant évoluer dans le couloir gauche de l'attaque.(20minutes)

Equipe de France: Benzema et Hoarau alignés ensemble
Au fur et à mesure des conférences de presse, on commence à s'en rendre compte: Laurent Blanc aime bien le Parisien Guillaume Hoarau. «J'entends dire que je l'apprécie (car son profil rappellerait Marouane Chamakh, ndlr), mais samedi soir contre l'ASSE, j'ai vu que beaucoup l'appréciaient: les supporters, ses partenaires. Il offre beaucoup pour le collectif, dans les airs car il a une grande taille, mais il n'est pas maladroit dans ses contrôles orientés, dans les appuis, décrochages, dribbles, passes décisives.»(20minutes)

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua










Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn