Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Régions
29/07/2009 - 22:52

Les entreprises priées de préparer une pandémie de grippe A

Les entreprises françaises sont priées par le gouvernement de prendre des mesures en vue d'une éventuelle pandémie de grippe A(H1N1) à la rentrée, qui pourrait provoquer selon lui un absentéisme très important.



Dans une communication rendue publique mercredi, le ministère du Travail leur demande de mettre au point un Plan de continuité d'activité (PCA).

Il envisage le recours à des mesures extrêmes sur le plan du droit du travail, comme le rappel des retraités ou la "modification des plages d'ouverture".

Une circulaire de la Direction générale du travail diffusée le 3 juillet préconisait déjà une série de mesures. "Il en va de la survie de l'économie nationale", lit-on dans ce document publié par plusieurs médias.

Cette circulaire décrivait les possibles modifications profondes et exceptionnelles des conditions de travail des salariés, nouveaux horaires, aménagements de postes et des lieux de travail, polyvalence pour remplacer les absents.

La France, où le niveau d'alerte est actuellement fixé à 5A, comptabilisait le 28 juillet 1.022 cas confirmés et probables de grippe A(H1N1), selon l'Institut national de veille sanitaire.

Quatre personnes sont hospitalisées dans des états décrits comme "graves" par l'institut. Il n'y pas eu de décès à ce jour.

"La pandémie grippale peut toucher une personne sur trois, entraîner un taux d'absentéisme très important qui désorganise la vie économique", écrit le ministère.

Il demande aux entreprises de constituer des stocks de masques et d'instaurer des mesures d'hygiène renforcées.

Il faut, dit-il, "envisager la modification des plages d'ouverture ou d'activités", "recourir si nécessaire à du personnel extérieur (intérimaires, prêt de main-d'oeuvre entre entreprises, retraités...), envisager le télétravail".

Mardi, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot avait déclaré que le niveau 6 d'alerte à la grippe A (H1N1) pourrait être décrété en France à la rentrée de septembre.

Le syndicat patronal CGPME recommande à ses adhérents, dans une communication publiée mercredi, de constituer des stocks supplémentaires pour faire face aux éventuelles pénuries d'approvisionnement. Il leur demande de refuser la participation à des congrès ou séminaires et d'acquérir les équipements nécessaires au télétravail.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK