Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

L'Economie en temps réel et en continu
01/04/2009 - 16:39

Les principaux enjeux économiques du G-20

Voici les principaux sujets de débat au sommet du G-20 de demain à Londres:



-- Relance économique: les Etats-Unis et la Grande-Bretagne demandent aux pays de l'Union européenne de nouveaux plans de relance pour stimuler l'économie. Ils se sont jusqu'ici heurtés au refus des Européens, en particulier de l'Allemagne, et la possibilité qu'un paquet de mesures fiscales spécifiques et coordonnées soit adopté paraît mince.

-- Sauvetage des banques: pour assainir le système et relancer le crédit, les dirigeants du G-20 devraient s'entendre sur la nécessité d'extraire les titres douteux des livres de comptes des banques. De nouvelles injections de capitaux dans les banques pourraient également être jugées nécessaires.

-- FMI: le Fonds monétaire international (FMI) devrait voir ses réserves augmentées pour lui permettre de prêter de l'argent aux pays en difficultés financières. L'Union européenne souhaite que le FMI puisse disposer de 500 milliards de dollars (375 milliards d'euros). En échange de contributions en hausse, certains pays comme la Chine exigent d'avoir leur mot à dire sur la gestion du FMI et de la Banque mondiale.

-- Commerce international: les participants au sommet devraient s'entendre sur la nécessité de relancer le commerce international, qui se contractera de 9% en 2009, selon les dernières prévisions de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Ils devraient une fois de plus rejeter d'éventuelles mesures protectionnistes, même si, selon la Banque mondiale, 17 pays du G-20 ont déjà eu recours à ce type de pratiques depuis le dernier sommet en novembre à Washington.

-- Fonds spéculatifs: un renforcement de la surveillance des fonds spéculatifs ("hedge funds") devrait être annoncé, les pays du G-20 souhaitant contrôler les activités de ces fonds accusés d'avoir aggravé la crise financière. Présentant son plan de réforme de la régulation du système financier américain le 26 février dernier, le secrétaire au Trésor Timothy Geithner avait annoncé que les plus gros hedge funds seraient désormais obligés de se déclarer auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme de la bourse américaine.

-- Paradis fiscaux: les dirigeants du G-20 souhaitent éliminer les paradis fiscaux, notamment pour récupérer plusieurs milliards de recettes fiscales évaporées et financer d'éventuels nouveaux plans de relance.

-- Devises: la récente demande de la Chine, qui souhaite une nouvelle réserve de devises supranationale pour remplacer ou compléter le dollar, ne devrait pas être validée.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK