Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sport
18/05/2009 - 16:06

Ligue 1: Marseille perd la maîtrise de son destin


Après la gifle infligée par Lyon dimanche au Vélodrome (3-1), Marseille se retrouve obligé de compter sur une défaillance de Bordeaux pour espérer conquérir le titre de champion de France qui le fuit depuis 1992.



"On se retrouve à trois points. On est contraint d'attendre un faux pas de Bordeaux dans les deux dernières journées", a reconnu Hatem Ben Arfa.

"Ce sera dur, mais on y croit", a ajouté le milieu de terrain marseillais, auteur d'une prestation décevante au Stade Vélodrome dimanche soir.

En s'inclinant lourdement sur ses terres face au champion sortant, l'OM a gravement compromis ses chances dans la course au titre et laissé échapper Bordeaux, qui compte désormais trois longueurs d'avance.

Incapables de convertir leurs nombreuses occasions, les Marseillais ont également payé au prix fort leurs approximations défensives.

"Pour se sortir du pressing lyonnais, on a joué un peu trop vite dans la longueur", a regretté l'entraîneur Eric Gerets, qui laissera sa place à Didier Deschamps à la fin de la saison.

"Avec plus de confiance, on aurait pu sortir sur les côtés. On l'a fait trop peu."

Auteur en début de match d'une frappe sur le poteau qui aurait pu changer la physionomie de la rencontre, Mamadou Niang a estimé que l'arbitre aurait pu, par deux fois, siffler un penalty en sa faveur pour des fautes d'Anthony Réveillère.

"L'arbitre a pris de mauvaises décisions car il y avait bien faute", a expliqué le meilleur buteur de l'OM.

"Pour autant, cette défaite n'est pas seulement la faute à l'arbitre. Ce serait trop facile", a-t-il précisé.

Comme ses partenaires, l'international sénégalais veut toutefois encore croire à la possibilité d'une victoire finale.

"On sait que ce sera difficile et que nous n'avons plus notre destin entre les mains", a-t-il dit.

"Il faut prendre les six points encore en jeu. Après on verra."

L'OM se déplace à Nancy samedi avant de recevoir Rennes au Stade Vélodrome pour la dernière journée.

Bordeaux, vainqueur du Mans 3-2 samedi, ira à Monaco avant d'aller à Caen, toujours à la lutte pour assurer son maintien.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Sport






Partageons sur FacebooK