Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
16/04/2009 - 13:50

Locales indiennes: ouverture du scrutin

Des centaines de milliers d'Indiens ont commencé à se rendre dans les bureaux de vote pour participer au plus grand scrutin démocratique du monde. Ces élections législatives vont durer un mois au sortir duquel il ne devrait, selon les observateurs, pas se dégager une majorité claire pour conduire le pays alors que l'Inde est, elle aussi, confrontée à la crise mondiale.



Ni la majorité sortante, le Parti du Congrès du Premier ministre Manmohan Singh, ni la principale formation d'opposition, le Bharatiya Janata Party (BJP) de L.K. Advani, ne semblent en position d'obtenir la majorité à la Lok Sabha (Chambre du peuple). Celui qui obtiendra le plus grand nombre de sièges sur les 543 que compte la chambre basse sera probablement contraint de conclure un accord de coalition avec certains des innombrables partis défendant des intérêts particuliers ou régionaux.

Ce scrutin avec en jeu 124 sièges de la Chambre basse est le premier d'une phase de cinq consultations dans lesquelles quelque 714 millions d'électeurs inscrits sont appelés à utiliser plus d'1,3 million de machines à voter dans près de 830.000 bureaux. Les résultats officiels ne sont pas attendus avant le 16 mai.

Les élections de jeudi se déroulent notamment dans les Etats du centre et de l'est de l'Inde en proie à de nombreuses attaques de rebelles maoïstes et où ont été déployés des dizaines de milliers de soldats.

En dépit de cette démonstration de force, des rebelles présumés ont déclenché tôt jeudi matin une mine terrestre au passage d'une patrouille d'unités paramilitaires tuant six soldats dans le secteur de Latehar, à quelque 130km de Ranchi, la capitale de l'Etat de Jharkhand. Dans ce même Etat, trois responsables d'élections ont été enlevés par des éléments armés, a annoncé sans plus de précision, un porte-parole de la police.

Dans l'Etat voisin de Bihar, des rebelles présumés ont attaqué un bureau de vote dans le district de Gaya, tuant deux responsables de la sécurité.

La guérilla maoïste connue sous le nom des "Naxalites" combat le gouvernement central depuis des décennies dans une poignée de réions rurales reculées où les rebelles accusent les autorités de piller les richesses naturelles sans compensation pour la population locale. Depuis samedi, près de vingt soldats ont été tués dans des accrochages.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK