Sommaire
Afrique et Moyen-Orient
09/04/2010 - 19:37

Madonna émissaire people du Centre de la Kabbale

Madonna était cette semaine au Malawi pour poser la première pierre de sa future école pour jeunes filles.



C'est Philip Berg, de son vrai nom Feivel Gruberger, ancien vendeur d'assurance, qui fut le fondateur du Centre de la Kabbale. Cet empire fondé dans les années 1970 contrôle aujourd'hui les cerveaux de 3,5 millions de personnes dans le monde.
Des partisans, on entendra les arguments sur la lumière, les énergies positives, le mieux être, la découverte de son potentiel caché jusqu'aux victimes de la Shoah qui auraient pu, selon l'un des responsables londoniens, éviter les camps s'ils avaient adopté la Kabbale.
Les détracteurs, dont l'Union nationale des associations de défense des familles et des individus victimes de sectes (UNADFI), auront foison de récits d'adeptes réduits en esclavage, à laver les sols vingt-trois heures par jour, de malades du cancer ayant donné toutes leurs économies sur leur lit de mort, de gens rompant soudainement avec leur famille et leur petite amie devenue incarnation satanique.

La Kabbale marchande

Pour comprendre les principes fondamentaux de la Kabbale, il suffit d'aller sur son site Internet. On y est très rapidement redirigé vers les « products » :
* Le petit fil pour faire le bracelet rouge coûte 26 dollars (soit environ 19 euros) et on peut faire 7 bracelets,
* Le kit du débutant avec le Zohar [la « Bible » de la Kabbale, ndlr] complet, le Zohar de poche, le bracelet rouge, son fascicule et les neuf CD « Le Pouvoir de la Kabbale » est à seulement 199 dollars (soi environ 148 euros).

Source: rue89 via Yahoo

V.N/source web










Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn