Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
20/12/2010 - 16:27

Malaisie: 28 morts principalement des Thaïlandais et actus Asie

Malaisie: 28 morts principalement des Thaïlandais - Hamid Karzaï convoquera le nouveau parlement le 20 janvier - Pyongyang ne réagira aux manoeuvres sud-coréennes - Le Sri Lanka accepte l'Onu dans son enquête sur la guerre civile - 2010: près de 700 soldats étrangers tués en Afghanistan - Angela Merkel salue le contingent allemand - Pékin exhorte les deux Corées à éviter l'escalade de la tension



Malaisie: 28 morts principalement des Thaïlandais et actus Asie
Malaisie: 28 morts principalement des Thaïlandais
Un autocar transportant des touristes thaïlandais s'est renversé lundi sur une autoroute malaisienne, tuant 28 passagers qui rentraient de vacances. Les touristes se rendaient à Kuala Lumpur après un week-end dans la région des Cameron Highlands, un site touristique du centre de la Malaisie, quand le chauffeur a perdu le contrôle du véhicule qui s'est écrasé contre une barrière de protection, a annoncé un responsable de la police locale. L'autocar a basculé par dessus la barrière. Les secours ont retrouvé 22 corps et six blessés sont morts lors de leur transfert à l'hôpital. Une douzaine de passagers ont été blessés. Trois Malaisiens ont péri dans l'accident, les autres morts étant tous de nationalité thaïlandaise. (AP)

Hamid Karzaï convoquera le nouveau parlement le 20 janvier
Le président afghan, Hamid Karzaï, s'est engagé à convoquer la chambre basse du parlement le 20 janvier, soit un peu plus de quatre mois après des élections législatives entachées d'irrégularités. "Je pense que l'on peut s'attendre à ce que le parlement soit convoqué le 20 janvier(...). La Constitution prévoit que le parlement soit convoqué le 20 janvier, après la pause hivernale", a déclaré Waheed Omer, porte-parole de Karzaï, lors d'une conférence de presse à Kaboul. Les accusations de fraude autour du scrutin du 18 septembre et de l'élection présidentielle de l'année dernière soulèvent des questions sur la crédibilité de Karzaï et de son gouvernement. Les résultats définitifs du scrutin dans les 34 provinces du pays ont été annoncés le 1er décembre mais le procureur général d'Afghanistan, nommé par Karzaï, a demandé à la Cour suprême d'annuler les résultats du vote. La Commission électorale indépendante (CEI), qui avait dit fin novembre que le parlement pourrait être formé en une semaine, a qualifié les propos du procureur général "d'irresponsables" et a mis en garde contre une crise politique. (Reuters)

Pyongyang ne réagira aux manoeuvres sud-coréennes
Les autorités nord-coréennes ont annoncé lundi qu'elles ne réagiraient pas aux exercices d'artillerie effectués par l'armée sud-coréenne quelques heures plus tôt sur une petite île proche de la ligne de démarcation avec la Corée du Nord. Pyongyang avait averti qu'il riposterait militairement à ces manoeuvres menées avec des munitions réelles mais quelques heures après la fin des exercices, le commandant suprême de son armée a estimé qu'il "valait mieux" ne pas réagir. "Nous avons estimé qu'il était préférable de ne pas réagir aux provocations militaires", a t-il dit, cité par l'agence de presse KCNA. Les exercices menés sur l'île de Yeonpyeong, celle-là même qui avait été prise pour cible par l'artillerie nord-coréenne le 23 novembre, faisant alors quatre morts - deux militaires et deux civils -, ont duré un peu plus de 90 minutes. Tous les habitants de l'île de Yeonpyeong ainsi que ceux des îles voisines avaient été invités avant le début des exercices à se rendre dans des abris antiaériens. Ces exercices, qui auraient dû normalement commencer samedi, ont été retardés par le brouillard, offrant à l'Onu l'occasion d'organiser dimanche une réunion du Conseil de sécurité pour apaiser les tensions entre les deux Etats de la péninsule. (Reuters)

Le Sri Lanka accepte l'Onu dans son enquête sur la guerre civile
Le Sri Lanka va finalement autoriser un représentant des Nations unies à participer à sa commission d'enquête sur des éventuels crimes de guerre lors du conflit contre les rebelles tamouls, ont annoncé dimanche les autorités sri-lankaises. Le Sri Lanka avait initialement refusé de laisser trois émissaires de l'Onu venir enquêter sur de possibles crimes de guerre. Le ministère des Affaires étrangères a annoncé dans un communiqué que le gouvernement accepterait désormais volontiers une participation de l'Onu à la commission Enseignements et Réconciliation (LLRC), formée par le président Mahinda Rajapaksa. Des organisations de défense des droits de l'homme jugent que cette commission n'a pas l'indépendance nécessaire pour enquêter de manière impartiale sur la dernière phase du conflit entre l'armée sri-lankaise et les Tigres de Libération de l'Eelam Tamoul. (Reuters)

2010: près de 700 soldats étrangers tués en Afghanistan
Le nombre de soldats étrangers tués en Afghanistan depuis le début de l'année frise les 700, avec deux nouveaux décès confirmés samedi, et 2010 sera de loin l'année la plus meurtrière de la guerre depuis le renversement des taliban fin en 2001. La Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) a indiqué que l'un de ses hommes avait été tué par une bombe sur une route du sud de l'Afghanistan, et qu'un autre avait péri dans une attaque menée par des insurgés dans l'Est. L'Isaf n'a pas précisé la nationalité de ces soldats étrangers. Depuis le début de 2010, 699 soldats étrangers sont morts en Afghanistan, selon un bilan établi par Reuters et par le site www.iCasualties.org. L'an dernier, 521 soldats étrangers avaient trouvé la mort en Afghanistan, et 2009 battait déjà un record à la hausse. Depuis le début de la guerre, 2.270 soldats étrangers, pour les deux tiers des Américains, ont été tués en Afghanistan. Les forces afghanes ont subi des pertes encore plus lourdes. La chancelière allemande Angela Merkel a effectué samedi une visite surprise en Afghanistan pour rendre visite aux quelque 4.700 militaires allemands déployés dans ce pays dans le cadre de l'Isaf. (Reuters)

Angela Merkel salue le contingent allemand
Angela Merkel a effectué samedi une visite surprise en Afghanistan pour rendre hommage aux quelque 4.700 militaires allemands déployés dans ce pays dans le cadre de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf, sous commandement de l'Otan). La chancelière d'Allemagne a également rencontré le président Hamid Karzaï ainsi que le général David Petraeus, commandant des forces américaines et alliées en Afghanistan, pour évoquer les progrès réalisés en matière d'efforts de guerre et de formation des forces de sécurité afghanes. "Je m'en vais avec l'impression que, malgré tout ce qui reste à accomplir et qui est sans fin, les progrès sont devenus évidents en ce qui concerne notre participation à la formation (...) des forces afghanes", a-t-elle dit à l'issue de l'entretien. Le chef de l'Etat afghan, souvent montré du doigt pour son incapacité à améliorer la gouvernance, a qualifié l'entretien de "bon et constructif", notant que la lutte contre la corruption n'avait pas été abordée. L'Allemagne est le troisième pays contributeur de troupes étrangères en Afghanistan après les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Son contingent est essentiellement cantonné dans le Nord. (Reuters)

Pékin exhorte les deux Corées à éviter l'escalade de la tension
La Chine a mis en garde contre de nouveaux incidents entre les deux Corées, qui ébranleraient la stabilité régionale, et exhorté les deux gouvernements à éviter toute décision susceptible d'accentuer les tensions. La prise de position de Pékin, fidèle à sa ligne non-interventionniste, ne mentionne spécifiquement ni les manoeuvres militaires à munitions réelles programmées par Séoul, ni les menaces de Pyongyang de répliquer. Mais la déclaration de la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Jiang Yu, relaie sans équivoque les craintes des autorités chinoises. "La situation actuelle dans la péninsule coréenne est particulièrement complexe et sensible, et la Chine est hautement préoccupée", déclare-t-elle. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités





Ryma Mendy






Ryma Mendy

Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Mercredi 31 Décembre 2014 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France





Partageons sur FacebooK