Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
11/05/2009 - 13:01

Manifestation des étudiants de Kaboul contre les raids américains

Plusieurs centaines d'étudiants de l'université de Kaboul ont défilé hier aux cris de "Mort à l'Amérique" pour dénoncer les bombardements meurtriers qui ont eu lieu en début de semaine dans l'ouest de l'Afghanistan.



L'armée américaine a reconnu samedi que les raids de son aviation avaient fait des victimes civiles, sans livrer d'estimation. Les autorités locales font état d'au moins 100 personnes tuées.

Les étudiants de l'université de Kaboul ont diffusé un communiqué appelant à des poursuites contre les militaires coupables d'avoir fait des victimes civiles.

"D'un côté, notre peuple en a assez des décapitations et des attentats suicides des taliban. De l'autre, le massacre de notre peuple par les forces américaines est un crime qu'on ne pourra jamais oublier", peut-on lire dans cette déclaration.

Pendant la manifestation, les jeunes Afghans se sont rassemblés sous des banderoles où l'on pouvait lire: "USA, premier terroriste de la planète!"

"Nous sommes rassemblés ici pour partager notre tristesse avec les innocents qui ont été martyrisés. Nous appelons la communauté internationale et le gouvernement afghan à arrêter le massacre des innocents, le massacre d'une génération afghane", a déclaré un étudiant, Ahmad Fahim.

Le président Hamid Karzaï a dénoncé vendredi lors d'une visite à Washington les raids menés dans la province occidentale de Farah. "Le terrorisme n'est pas dans les villages afghans, pas dans les maisons afghanes. On ne peut pas vaincre le terrorisme avec des frappes aériennes"


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces