Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Amériques
02/06/2009 - 11:39

Meurtre du Dr Tiller: les anti-avortements craignent d'être diabolisés

De nombreux mouvements opposés à l'avortement ont condamné le meurtre du Dr Tiller, craignant pour beaucoup d'être collectivement considérés comme des extrémistes violents et que cela ne favorise l'arrivée à la Cour suprême de Sonia Sotomayor, qu'ils soupçonnent de soutenir le droit des femmes à l'IVG.



"Personne ne devrait utiliser cette tragédie à des fins politiques", s'est exclamé le pasteur Patrick Mahoney, activiste anti-avortement.

Le Dr George Tiller, l'un des rares spécialistes de l'avortement tardif aux Etats-Unis, faisait l'objet d'attaques répétées et de harcèlement depuis de nombreuses années. Il avait été blessé par balle par un militant anti-avortement en 1993 et une bombe avait explosé dans sa clinique de Wichita (Kansas) en 1983.

"Il est odieux qu'une fois encore des individus opposés au droit de choisir aient utilisé la violence pour tenter de faire avancer leur cause", a remarqué Vicki Saporta, présidente directrice générale de la Fédération nationale pour l'avortement (National Abortion Federation).

L'assassinat du Dr Tiller, a estimé Nancy Keenan, présidente de NARAL Pro-Choice America, va "faire froid au dos des gens courageux qui pratiquent" des avortements aux Etats-Unis.

"La violence et le meurtre n'élimineront jamais le besoin d'avortement", a souligné le Dr Suzanne Poppema, présidente du conseil des Médecins pour le choix et la santé en matière de reproduction (Physicians for Reproductive Choice and Health). "C'est avec une grande tristesse et découragement que nous demandons au gouvernement de réactiver son dispositif de protection des médecins qui pratiquent l'avortement", a-t-elle ajouté.

Si de nombreux chefs de file du mouvement contre l'avortement ont publié des communiqués pour condamner l'assassinat de dimanche, le fondateur du groupe Operation Rescue, Randall Terry, militant anti-avortement de la première heure qui a souvent manifesté contre le Dr Tiller, ne s'est pas joint au choeur. "George Tiller était un tueur en série et nous ne pouvons pas arrêter de le dire", a-t-il lancé. "C'était un homme mauvais. Ses mains étaient couvertes de sang." Et Randall Terry de s'inquiéter de ce que l'administration Obama pourrait "utiliser le meurtre de Tiller pour intimider les pro-vie".

Randall Terry a été arrêté il y a un mois alors qu'il protestait contre l'intervention du président Obama lors de la cérémonie de remise des diplômes à l'Université catholique de Notre-Dame (Indiana). Le chef de l'Etat, qui soutient le droit des femmes à l'avortement, avait appelé le pays à chercher la conciliation plutôt que l'affrontement sur la question.

Le pasteur Mahoney a déclaré qu'il se concertait avec d'autres chefs de file du mouvement anti-avortement sur la façon de réagir un éventuel contre-coup du meurtre du Dr Tiller, qui pourrait nuire à leur cause au moment où ils tentent de contester le soutien du président Obama à l'avortement. "J'ose espérer qu'ils n'essaieront pas de caricaturer tout le mouvement 'pro-vie' comme une sorte de mouvement extrémiste à cause de ce qui s'est passé à Wichita", a-t-il dit.

Selon la National Abortion Federation, le Dr Tiller est le huitième médecin pratiquant l'avortement à être assassiné depuis 1977 aux Etats-Unis, et 17 autres ont été visés par des tentatives de meurtre.


Source: Associated Presse via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo