Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
27/06/2009 - 15:53

Michael Jackson : Détails sur sa conversion à l'Islam

Les noms des principaux archanges de la divinité musulmane sont Gabriel, Asrafil, Mikkael. C’est ce dernier qu’aurait choisi Michael Jackson, à sa conversion à l’Islam.



La star de la pop-music, Michael Jackson, a qui on attribue un titre chanté en l’honneur du Prophète Mohamed, ne serait pas mort «témoin de Géova», les croyances qu’il avait embrassées au début de sa carrière. Lors d’une cérémonie religieuse organisé à Los Angeles, où il vivai, «le chanteur s'est assis sur le sol, portant un petit chapeau, tandis qu'un Imam, spécialement dépêché pour l'occasion, a récité les paroles consacrées».

Après avoir fait le témoignage de sa soumission à Dieu (achadou han laahi laaha illal Allhi), on lui aurait proposé le nom de Youssef, l'élu, qu’il aurait refusé, préférant largement un prénom, qui est la traduction arabe du sien, «Mikaeel», un des anges cités plus haut.

Pour quelles raisons la star se serait convertie à l’Islam ? Toujours selon «Staragora», «Michael Jackson aurait décidé de se convertir après avoir été séduit par les discours de ses amis musiciens, dont l'un lui laisse l'occasion de se servir de son studio d'enregistrement pour bosser sur son nouvel album». Mais est-ce la seule explication ? Apparemment pas, car un proche du chanteur révèle que «le producteur, Phillip Bubal, et l'auteur canadien David Wharnsby, avec lequel Michael travaille, auraient eux aussi embrassé l'Islam» à la même période.

Loin d’un effet de monde, Michael Jackson semblait bien habité par la foi. D’ailleurs, il avait invité son ami Yousef Islam, 60 ans, chanteur naguère connu sous l’appellation de Cat Stevens, à l'accompagner dans sa démarche. Selon certaines informations, «Mikaeel» priait chaque jour, en direction de La Mecque, la «Xibla».

Cette histoire de conversion à l'Islam a souvent été démentie par les médias occidentaux, pour qui ironisaient en l’appelant «Mecca» Jackson, en référence à La Mecque. Vrai ou faux, la conversion à l’Islam étant une décision purement personnelle, nous respecterons ce choix du défunt qui, ne son vivant, n’a en tout cas jamais démenti son appartenance à la religion révélée par le prophète Mohamed (Psl).



Source: Rewmi


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK