Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



Sport
18/11/2009 - 14:36

Mondial2010: la France se méfie de l'orgueil irlandais

La France ne fait pas l'injure à l'Irlande de considérer comme déjà acquis son billet pour l'Afrique du Sud avant même le match retour mercredi de leur barrage de qualification à la Coupe du monde.



Les Bleus ont certes pris l'ascendant avec leur victoire 1-0 samedi à Dublin lors de la manche aller mais ils redoutent aussi une réaction d'orgueil des Irlandais.

"Cette victoire en Irlande fait qu'on est un peu plus en avance pour une qualification qu'eux mais ce n'est pas fait", a averti Raymond Domenech.

Les partenaires de Robbie Keane se sont sentis dénigrés lorsque le sélectionneur français les a comparés à une équipe d'"Angleterre bis" avant le match à Croke Park et les esprits se sont encore échauffés après cette rencontre.

D'après Giovanni Trapattoni, le sélectionneur italien de l'Irlande, un joueur français a insulté le peuple irlandais au coup de sifflet final. Lassana Diarra s'est défendu d'être à l'origine de l'échauffourée, provoquée, selon lui, par la frustration des Irlandais.

Si Patrice Evra minimise l'incident, il met tout de même les Bleus en garde.

"Il n'y a aucune polémique à faire. Le retour sera chaud de toute façon. Les Irlandais ont perdu et on a réveillé leur orgueil", a dit le défenseur de Manchester United.

Pour éviter toute mauvaise surprise et assurer une quatrième participation consécutive à un Mondial, la France est décidée à ne pas faire de calculs, à oublier le match aller et à considérer que tout repart de zéro.


"Il faut jouer. Ce match, il commence à 0-0", a souligné Raymond Domenech.

"Notre point fort, c'est d'être capable de marquer des buts. Il faut continuer", a-t-il ajouté.

Le déroulement du match aller la conforte dans cette stratégie.

Les Bleus ont d'abord subi le pressing irlandais en première période et il s'en est fallu de peu qu'ils ne soient menés au score à la pause. En deuxième période, ils ont pris le contrôle du ballon, joué à terre et trouvé la faille face à une équipe invaincue jusqu'alors dans les qualifications pour le Mondial 2010.

"Il ne faut pas accepter qu'une équipe vienne pour nous poser des problèmes (...) On a des armes pour leur en poser aussi beaucoup", a insisté Raymond Domenech.

Le sélectionneur français va une nouvelle fois devoir modifier sa charnière centrale avec la blessure d'Eric Abidal. Sébastien Squillaci devrait le remplacer aux côtés de William Gallas.

Au milieu de terrain, le forfait de Jérémy Toulalan va entraîner la reconduction du duo Lassana Diarra et Alou Diarra.

Côté irlandais, Trapattoni devrait aligner la même équipe qu'à Dublin, avec, cette fois, l'obligation de trouver le chemin les filets français. L'Irlande a fait six résultats nuls en dix matches dans son groupe de qualification.

"Nous devons rester positifs. Nous avons prouvé dans d'autres matches que nous étions capables de marquer et de gagner quand personne ne s'y attendait", a affirmé Giovanni Trapattoni.



Source: Reuters via Yahoo News

Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: